La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur



Métaphore alpine

Bonjour,
-La cordée n'est pas une hiérarchie immuable, car on grimpe souvent en réversible (chacun son tour en tête)
-Le premier de cordée a besoin du second autant que l'inverse, car c'est ce dernier qui le retiendra en cas de chute. Il n'est donc pas un "poids", bien au contraire.
-Enfin, votre propos est infamant pour les alpinistes, car contrairement à ce que vous dites, il y a une grande solidarité dans une cordée.
C'est votre chronique qui est scabreuse !

Ecouter ou télécharger les podcasts L'édito politique