La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur



mort de Naomi

Je tiens à apporter un témoignage sur un problème qui a eu lieu il y a une quinzaine d'années à Noisy-le-Grand où je résidais. Je vivais à côté d'une famille portugaise, un couple avec 4 enfants. La maman était femme de ménage. Un soir le garçon de cette famille âgé environ de 12 ans, vient nous voir en pleurant en nous expliquant que sa maman s'est évanouie le matin même, vers 6h du matin. Le papa essaie de ranimer sa femme et demande au garçon d'appeler les pompiers. Ce qu'il fait, l'opérateur rabroue l'enfant en lui disant d'arrêter d'encombrer la ligne et qu'ils ont autre chose à faire. Il lui raccroche au nez, l'enfant rappelle plusieurs fois, même réponse agressive,
finalement, en désespoir de cause, c'est le père de famille qui a traîné sa femme, du 4ème étage, sans ascenseur, jusqu'à l'hôpital Saint-Camille. Heureusement elle s'en est sortie. Mais j'ai appelé le soir-même les pompiers de Paris, qui dépend directement de la caserne Champerret, pour leur faire part de mon étonnement et mon mécontentement. Tout ce que m'a répondu la personne au téléphone, c'est qu'il invitait les enfants à visiter la caserne Champerret !

Voilà ce témoignage d'un incident dont je n'ai pas été directement témoin, mais qui m'a marqué durablement. Car des dysfonctionnements il y en a dans tous les services d'urgence.

Cette Famille portugaise ne s'exprimait difficilement en français. C'est la raison pour laquelle c'est l'enfant qui servait d'intermédiaire, et le papa tentait de ranimer sa femme inconsciente.

Bien à vous.

KERBEL LUCETTE 06XXXXXXXX

Ecouter ou télécharger les podcasts Les Grandes Gueules