La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur



L'’optimisation fiscale des grandes entreprises

Eric,
Les grandes entreprises utilisent l’optimisation fiscale à 100% afin d’éviter de payer des impôts sur leur bénéfice et continuer de se développer. Ne pourrait-on pas créer un socle incompressible de 20% sur leurs bénéfices pendant ces années difficiles pour lesquelles ces entreprises paieraient quand même une part d’impôt ? Elles redoreraient leur blason par la solidarité avec les petites et moyennes entreprises. Leur communication pourrait saluer leur éthique et éviterait un éventuel boycott.
La France est endettée, l’option du gouvernement de ne pas taxer les investisseurs peut se comprendre. Le gouvernement ne taxe pas les œuvres d’art non plus, mais il taxe les biens immobiliers.
Un futur retraité qui investit dans l’achat d’un appartement comme résidence principale ou secondaire avec sa mise en location pour améliorer sa retraite est pénalisé. Je trouve cela injuste car il est un investisseur lui aussi. Il paye des frais de notaire, des taxes (Foncière, d’habitation, CSG), des frais bancaires, des travaux d’amélioration et des impôts sur le revenu. Le gouvernement le taxe avec l’ISF alors qu’il exonère et avantage d’autres investisseurs boursiers. Il y a du favoritisme.
Nos musées regorgent d’œuvres d’art : C’est de l’argent qui dort, et le contribuable continue de payer ou d’acheter des œuvres. Le gouvernement pour désendetter la France et ses habitants pourrait mettre en vente des œuvres d’art anciennes ou contemporaines qui se trouvent dans les sous-sols des musées et que personne n’a vu ou ne verra car elles sont nombreuses à exposer. Elles pourraient rester en France avec des expositions itinérantes voire même rester dans les musées dont elles sont issues et répertoriées. Le mécénat des grandes entreprises ou des particuliers pourrait être encouragé dans ce cercle vertueux de non-imposition et de remboursement de la dette nationale.
En tant que médecin retraité actif, j’ai fait valoir mes droits à la retraite, je continue à verser une cotisation à ma caisse de retraite, mais sans bénéficier d’acquisition de points supplémentaires. Je trouve cela injuste : soit je devrais cotiser pour augmenter ma retraite soit je ne devrais plus cotiser.
Je trouve injuste la non-indexation des retraites adoptée récemment alors que les retraités de mon âge (70 ans et plus) ont travaillé 40h/ semaine voire plus. On se sent encore volé.

Ecouter ou télécharger les podcasts Carrément Brunet RMC