• Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Mais le cousin bien valide.

    Elle dit des choses très vraies sur les villageois qui se marient tous entre eux, ça leur permet de s'agrandir, de posséder bien plus de terrains, ça leur fait de grands domaines. Les enfants restent assez souvent au village, des vraies smalas de consanguins. Et tout ces individus ont souvent des amants ou des épouses qui sont des demi-soeurs au village mais personne ne les prévient, ça reste le même sang… Et avec les armes de chasse, la meute, ils se sentent évidemment tout-puissants, les rois de leur bled et de véritables sauvages.
    Maintenant en plus, il a les néoruraux qui achètent des maisons pour faire des came-sexe et qui louent leur maison le temps d'un week-end. Elle est dans le vrai quand elle dit qu'une femme isolée peut devenir facilement la paria de tous, car c'est terriblement lâche (et facile) de s'en prendre à une personne seule et à une femme de surcroit même si elle est alerte. En plus, elle vient les déranger dans leur vie pépère.
    Ce qu'elle dit sur le maire c'est souvent la réponse qu'on obtient, l'indifférence voire le mépris, ils ne cherchent pas à jouer les médiateurs quand ils ne sont pas déjà partie...Et ce n'est pas caricaturer de dire que la gendarmerie aime bien venir quand tout s'est calmer et en pleine nuit, historie de faire les pieds à la personne qui a osé les appeler parce qu'elle se considérait ou était en danger.
    Malgré ce que je viens de dire, je ne comprends qu'elle continue à fréquenter et à voir des femmes ou des enfants de personnes qui lui veulent du mal car elle se met en danger. Si elle est trop dedans, naïve, pour estimer le danger, il est étonnant que ses parents ou son mari qui vit très loin (c'est bizarre) ne lui ait pas dit que ces personnes étaient certainement aussi malveillantes que les autres malgré leur apparente gentillesse. Un avocat pourrait faire jouer ses relations pour clore le bec de ces pequenots. Quand elle a dit qu'elle était actrice, l'animateur a rigolé comme quelqu'un qui comprenait une farce…

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    de l'émission. Je lisais beaucoup plus bas le commentaire d'une auditrice , surprise des commentaires sur Valérie Darmon, pensant que de toutes façons quelque soit l'animatrice, quoiqu'elle fasse ou dise, elle serait critiquée, car il n'y a que du négatif, ce qui est degradant : Sana jugée dangereuse - les 2 psychologues remplaçantes, très critiquées aussi etc. Non, ce n'est pas être négatifs ou voir toujours le verre à moitié vide seulement, ou faire partie des gens malveillants comme le répète Valérie, par rapport à ceux bienveillants qui lui font courbettes et compliments, ni être des idiots ou des pies , même des cons dit passé un temps mais pas méchamment cependant ! mais c'est désirer un changement pour les auditeurs qui appellent pour ne plus les culpabiliser avec autant d'ignorance de la psychologie qui, oui, peut avoir des conséquences très graves. Sana n'a jamais été traitee de dangereuse, mais elle était critiquée pour ne rien apporter de concret, ni conseils ni réflexions, à part rester sans voix, mais par contre, les commentaires soulignaient aussi sa douceur qui apaisait. Quant aux 2 psychologues remplacantes si sensées, si éclairantes et interessantes au plus haut point, je n'ai jamais lu de critiques sur elles, mais que des commentaires positifs à l'unanimité.

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    qu'est-ce que c'est beau , les écrits de cet immense auteur. Victor Hugo était un fervent admirateur de Chateaubriand, et à 14 ans il s'écrivait " Je veux être Chateaubriand ou rien ! Alors, il a gardé certains mots écrits comme ce dernier, tel abyme ou même abysme pour évoquer un gouffre, alors qu'en 1798 l'académie francaise, décrétait dans son dictionnaire que le mot abîme évoquant un gouffre, s'écrivait désormais avec un i avec accent, et seule une mise en abyme qui est une fonction litteraire ou artistique Un plus petit texte dans le grand texte par exemple, copié sur ce dernier pour l'expliquer ou le mettre en valeur - un petit film incéré dans un grand film, seule donc s'écrivait encore avec un y, n'ayant plus rien à voir avec un gouffre. Puis en 1990, l'académie propose que l'on puisse si on le désire, enlever l'accent sur le i - donc, pour résumer :
    un abime ou abîme de souffrance - une mise en abyme d'une oeuvre littéraire.

  • Par Aline dans le podcast Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier

    Bonjour Madame, Monsieur, rien que de savoir qu'il y a Yohanna Riou, je souris déjà, quel personnage enigmatique et attachant. Merci beaucoup.

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    « Hélas ! les larmes d’une femme,
    Ces larmes où tout est sublime,
    Viennent d’un plus profond abyme
    Que les gouttes d’eau de la mer !

    Victor Hugo, Les chants du crépuscule, 1836

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    moi aussi, j'aime cette emission que j'ecoutais déjà du temps de Sophie Peter qui etait fabuleuse et m'a fait comprendre tant de choses.A présent, je l'écoute pour les temoignages tellement poignants, dans des abîmes de souffrances (on ecrit abymes que dans le cas d'une mise en abyme, et même plus anciennement : mise en abysme) , mais, moi qui suis souvent déprimée, incapable de bouger de mon canapé, sans forces, sans pouvoir me préparer, depuis un accident tragique où j'ai perdu toute ma famille, je trouve que je n'ai pas le droit de me plaindre quand j'entends certains auditeurs, devant de telles urgences parfois, me demandant chaque fois si je ne pourrais pas les aider, les reconforter, les appeler etc.Par contre si Meme Darmon me faisait sa petite morale habituelle ou me bousculait dans ces moments là, je porterais plainte contre elle, tant c'est ignoble, ou je lui enverrais quelqu'un à sa sortie du studio pour qu'elle s'explique sur une telle attitude inacceptable.

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    "Voir et pas voire le dico" pour ne pas jouer les prolongations lol

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    L’orthographe "abyme" n’est pas fautive même si elle est moins courante que "abîme" (voire le dico). De toutes façons tout le monde a compris que c’était une histoire de trou d’une profondeur insondable ;-)

  • Par Emma dans le podcast Libre antenne Europe 1

    J’aime énormément cette émission, que j’ai découverte tout à fait par hasard…
    Le récit des intervenants est toujours très intéressant ; quelques fois j’ai des réponses à mes propres questionnement… super

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    quand l'auditeur y a déjà répondu . Beaucoup d'auditeurs sont agacés quand Olivier pose 3 fois de suite la même question, et le font savoir dans les commentaires ce qui est bien normal. Cependant il ne s'agit pas d'un manque d'attention, ni d'un manque d'écoute ou d'intérêt, mais d'un trouble du stockage de la mémoire dont on se passerait bien car indépendant de notre volonté. Etant atteint de ce trouble, un neurologue m'a expliqué que ce symptôme s'appelait soit amnésie lacunaire, soit echolalie. Ce qui est insupportable et nous fait beaucoup de peine, c'est les réactions de la famille, des amis, des connaissances ou rencontres qui sont persuadés qu'on ne les écoute pas, qu'on n'est pas attentifs à leurs propos, qu'on pense à autre chose, voir qu'on se fout d'eux, ce qui créait souvent des conflits. Les causes de ce déficit du cerveau peuvent être diverses et très variées : manque de sommeil ou apnée, fatigue, surmenage, stress ou anxiété, ou bien d'autres soucis. Ce n'est pas dégénératif, mais très pénible à vivre dans toutes les relations. Les remèdes sont plus pour les causes, mais aussi certains aliments peuvent combler ce déficit du cerveau, notamment la gelée royale dans du miel, certaines algues comme la spiruline rt d'autres encore. Pour faire de l'écoute à la libre antenne, c'est vraiment contre-indiqué, et en attendant la guerison, Olivier pourrait juste, à la rigueur, prendre quelques notes à la va-vite, à mesure que l'auditeur raconte son vécu, car ce n'est pas une question de volonté. On ne peut pas agir directement dessus.