• Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Pour tout vous dire je n’attends plus grand chose d’une émission qui atteint des niveaux effarants de bêtise. A part l'écoute de quelques podcasts de temps à autre...L’épisode de la voyance a fini de me convaincre que contrairement à leurs belles déclarations, ils ont zéro respect pour les auditeurs comme pour les appelants. Il y a deux façons de mépriser les gens : soit les prendre pour des abrutis, soit les caresser dans le sens du poil. Je n’aime ni l’un ni l’autre contrairement aux animateurs qui s’en font une spécialité. Et je ne dois pas être le seul dans cas. Après il y a toujours des exceptions n’est ce pas. Les goûts et les couleurs …

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Je ne sais pas ce que vous attendez précisément de cette émission... qui n'est pas une "mission"...
    Ce ne sont pas les animateurs qui font les choix, ils se confient dans un premier temps à une personne qui est à l'accueil téléphonique et qui est censée "faire le tri"
    La plupart des appelants va mal, on est bien d'accord mais cela reste une écoute téléphonique, ce n'est pas une séance de psychothérapie...
    Il y a d'autres radios où l'on écoute les personnes, il faut voir si cela correspond mieux à vos attentes.

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Question de gestion des imprévus c'est c'la même !
    C'est beau de croire aux contes pour enfants.
    mdr!!

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    « Il n’y a pas besoin d’être psychologue pour entendre les plaintes contre l’Ase ou les tutelles » dites vous. Peut être mais dans ce cas il faut se demander pourquoi aussi bien Olivier que Valérie se montrent étonnamment peu curieux d’approfondir les choses. Il suffit d’écouter quelques uns des plaignants pour arriver très vite à la conclusion que la plupart sont des profils de personnes qui vont mal. Primo elles sont dans le déni de leur propre pathologie dont elles ne disent rien ou presque. Deuzio elles esquivent sans arrêt la réponse à la question de qu’est ce qui a motivé les décision des service sociaux et de la justice de placer leur enfant. Après pas besoin d’être dans la voyance pour comprendre pourquoi les animateurs ne cherchent pas spécialement à faire la lumière sur ces bizarreries. Ils ont une émission à faire.. Si on vous résume en somme il faudrait s’en contenter parce que c’est mieux que si c’était pire. La bonne blague !...

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Rien à voir avec la SACEM, c'est que suite à un problème téléphonique avec une intervenante sur la fin de l'émission et qu'il n'y a personne au standard il faut trouver en urgence une personne. Sinon ça ferait désordre 30 minutes de musique pour une émission prévue pour les auditeurs.

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    rectification la SACEM

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Eviter de passe un disque pour éviter de payer des droits à l'ASSACEM (société des droits d'auteurs) ? ça me laisse également perplexe...

  • Par Anonyme dans le podcast Libre antenne Europe 1

    Après lecture des commentaires que j'ai pris le temps de détailler, je suis tout de même un peu surprise de lire toutes ces critiques concernant Valérie Darmon ! bien sûr, elle n'est pas psychologue mais on le sait, Europe 1 a changé "sa vocation"
    Il faut bien rappeler qu'elle est animatrice de radio et qu'elle fait au mieux son travail... elle ne peut pas être "parfaite" et satisfaire toutes les exigences.
    Elle a des connaissances, des expériences qui lui permettent d'écouter et de répondre au mieux à la confidence des auditeurs.
    Même si elle parle beaucoup, elle est claire dans ses expressions et elle bénéficie de connaissances, même en géographie... et contrairement à certains intervenants, elle ne parle pas systématiquement d'elle.
    D'autre part, il n'y a pas besoin d'être psychologue pour entendre les plaintes concernant l'Ase ou les mises sous tutelle.
    Tous les intervenant(es) sont critiquables et critiqués mais il faut savoir aussi voir la bouteille à moitié pleine ! se contenter d'exprimer des critiques uniquement négatives n'est pas constructif... c'est aussi le reflet de la société, à nous de l'améliorer.

  • Par Anonyme dans le podcast Parlons-Nous

    A cet âge il y a des personnes qui ont encore l'esprit, une mentalité jeune, mais en effet c'est pas l'impression que me donne Caroline Dublanche. Alors quand elle commence à parler de sa chienne Lilly, j'ai vraiment l'image de " mémère avec son chien-chien".

  • Par Anonyme dans le podcast Bercoff dans tous ses états

    Les podcast de M Berkoff seraient “indisponibles” ? J espère que ce n est qu une erreur momentanée!