La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur
podcast-RTL-parlons-nous-caroline-dublanche.png
256102 vues
Émission animée sur RTL par
Caroline Dublanche
Christophe Fauré

C'est une nouveauté. Elle est la voix des nuits de RTL pour cette rentrée. Du lundi au jeudi, les auditeurs pourront se livrer à la célèbre psychologue sur leurs interrogations, leurs joies, leurs peines...


Podcast radio classé dans : Divers -

Écouter et Télécharger le Podcast RTL Parlons-Nous

Chargement des podcasts
chargement
0
Yolande et Sergio terminent cette saison de Parlons-Nous
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
1
L'intégrale du 02 juillet 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
2
Sylviane regrette que sa mère ne l'ait jamais soutenue
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
3
Dominique vit une déception amoureuse
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
4
Maria a fait découvrir le tantrisme à son mari
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
5
Le sentiment d'abandon de Solange
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
6
L'intégrale du 01 juillet 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
7
La femme de Marcel est bloquée au Vietnam à cause de la covid
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
8
Marion a été quittée au moment du déconfinement
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
9
Fabrice renvoie une image de lui différente de ce qu'il ressent
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
10
Hélène héberge toujours son petit-fils de 32 ans
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
11
Le compagnon de Laurence l'a quittée à sa sortie de l'hôpital
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
12
L'intégrale du 30 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
13
Sonia a arrêté le libertinage lorsqu'elle a rencontré son compagnon
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
14
Charlotte ne comprend pas la rupture brutale de son compagnon
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
15
Chantal utilise la distanciation physique avec son conjoint comme un prétexte
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
16
Le petit-fils de Marine souffre d'énurésie
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
17
L'intégrale du 29 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
18
Maryline et son mari, non-voyants, se sentent isolés depuis le confinement
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
19
Des nouvelles de Vanessa et de la voiture de son père
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
20
Anne-Lise regrette la distance de ses sœurs à cause de sa bipolarité
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
21
L'entente parfois difficile entre Guillaume et le fils de sa femme
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
22
L'intégrale du 25 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
23
Jean-Paul, Chiquita et leurs voyages
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
24
Marc a mis sa vie entre parenthèses pour aider sa mère, malade
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
25
Angèle est perdue dans ses deux relations sentimentales
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
26
Le fils de Michèle s'inquiète déjà du coût de sa maison de retraite
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
27
Célibataire depuis un an, Michaël perd confiance en lui
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
28
L'intégrale du 24 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
29
Le mari d'Anna est jaloux d'un de ses amis
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
30
Vanessa n'arrive pas à se séparer de la voiture de son défunt père
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
31
Marie est en guerre contre son voisin
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
32
Comment Vincent a vécu son coming-out à 17 ans
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
33
L'intégrale du 23 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
34
La rencontre trop honnête de Cécile
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
35
Serge a du s'éloigner de sa femme et de sa fille pour travailler
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
36
François a mis du temps a retrouver une femme après son divorce
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
37
Simon ne comprend pas ses relations avec les femmes
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
38
Marie s'inquiète des problèmes d'argent de son nouveau compagnon
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
39
L'intégrale du 17 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
40
L'intégrale du 22 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
41
Michel déplore le manque de considération de la société vis-à-vis du handicap
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
42
Cathy se pose des questions à propos d'une relation platonique
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
43
Le compagnon de Charlotte ne veut pas la faire entrer chez lui
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
44
Cerise ne rencontre que des hommes qui ne vont pas bien sur internet
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
45
L'intégrale du 18 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
46
Jérôme soupçonne son gendre d'avoir un problème avec l'alcool
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
47
Magali ne s'entend pas avec son père sur une vente immobilière
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
48
Le comportement ambigu de l'amie de François
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
49
Catherine souhaite apaiser les tensions avec sa fille
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
50
L'intégrale du 17 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
51
Kae n'était pas heureuse avec son ex, addict à son ordinateur
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
52
Marie s'inquiète de la consommation d'alcool de son fils
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
53
Anne traumatisée par les disputes de ses parents
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
54
La femme de Philippe est addict aux jeux
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
55
L'intégrale du 16 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
56
Le message de prévention de Michèle, atteinte d'un cancer
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
57
Annie s'interroge sur le décès de son amie
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
58
Ruth déplore les violences durant la manifestation pour les soignants
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
59
Mylène a appris qu'elle avait un cancer du sein au début du confinement
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
60
Suite aux suspicions de ses petits-enfants, Monique se demande si son fils boit
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
61
L'intégrale du 15 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
62
Nicole a vu pleurer son père une seule fois, au décès de son chat
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
63
Cathy, handicapée par la polio, déplore l'attitude des gens depuis le déconfinement
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
64
Matthieu appréhende l'arrivée de son second fils adoptif
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
65
La fille de Catherine veut lui faire son thème de cristal
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
66
Valérie n'arrive pas à se consoler de la perte de son chien
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
67
L'intégrale du 11 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
68
Jacqueline a des doutes sur un homme rencontré par internet
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
69
La belle-mère d'Annie a ruiné sa vie de couple
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
70
Jean-David ne sait pas comment déclarer sa flamme
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
71
Agriculteur proche de la retraite, Christian souhaite retrouver l'amour
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
72
Un an après son coma, Josette a du mal à retrouver le goût de vivre
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
73
L'intégrale du 10 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
74
Cassandra a décidé de ne plus voir ses beaux-parents, envahissants
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
75
La belle-mère de Marie est trop présente dans leur couple
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
76
La fibromyalgie d'Elisabeth s'est atténuée pendant le confinement
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
77
Marie-Claude est contrariée que son fils lui ait menti pour la fête des mères
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
78
Marie est anxieuse avant son opération du genou
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
79
L'intégrale du 09 juin 2020
Commenter / Réagir télécharger ce podcast
Vous êtes sur la page pour écouter et télécharger le
Podcast RTL Parlons-Nous avec Caroline Dublanche ,
une émission de radio catégorisée dans : Divers -

Commentaires des internautes auditeurs

Hélène héberge son petit-ils

Mais il a 32 ans, Hélène ne va pas le garder à vie chez elle, alors qu'il ne sort pas de sa chambre,. Je pense qu'elle devrait l'aider à faire une demande de logement social, lui en parler en douceur et ensuite de manière plus ferme. Et voir éventuellement une assistante sociale pour lui expliquer la situation..

Elle lui a promis de l'héberger mais pas à vie, enfin l’hébergement doit rester provisoire. Caroline Dublanche le disait dans une émission précédente et là, elle dit le contraire, s'identifiant qu'au petit-fils et pas à l'appelante.. Elle est très âgée et je ne comprends pas que personne ne se soucie pour elle, dans son entourage. C'est pas lui qui est le plus à plaindre mais Hélène. Et après tout s'il part faire le vagabond, c'est son problème à ce vieux "petit-fils" de 32 ans, pas à Hélène.

Et ce n'est pas au fils de 58 ans non plus d'héberger un homme de 32 ans, il n'est pas handicapé physique mais seulement très assisté

dernier espoir

Hélène est la dernière à tenter d'aider son petit-fils. il a 32 ans mais sa souffrance psychique est très grande (abandon de sa mère et aussi de son père qui ne peut plus l'aider). Il devrait consulter son médecin traitant ou un psychiatre pour sortir peu à peu de sa dépression. Il faut que la motivation vienne de lui car sa grand-mère ne peut pas faire les démarches à sa place. C'est une gentille dame, je la vois difficilement mettre son petit-fils à la porte, peut-être qu'il choisira de s'en aller de lui-même à un moment donné...

Francoise Dolto

Je n aime pas trop les reference a cette femme qui encourageait les relations sexuelles entre enfants et adultes desolee je dois le dire

ok avec vous

Et quand on la voyait parler de manière autoritaire et agressive, on comprend pas toujours cet engouement pour cette femme, cetteDolto.
Mais bon, si on rejette aussi Voltaire, Cohn-Bendit, Fredéric Mitterrand, FREUD qui couchait avec ses patientes et chez lui et les invitait à mange avec sa femme chez lui aVoltaire,Sartre et ses relations avec des ados il en va plus rester grand-monde à admirer... On ne retient que leur oeuvre, leur talent , et encore pas tout.

un peu syndicaliste

j'ai écouté en podcast le témoignage, si on peut appeler ça un témoignage de Anne. Elle ne s'est pas attardée sur le coronavirus qu'elle avait eu, mais pas contre, elle a trop insisté sur la demande de soutien des auditeurs si le covoranirus n'était pas reconnu comme maladie professionnelle, bref indirectement à aller manifester avec les soignants dans la rue....
Elle est peut-être médecin anesthésiste-réanimateur mais c'est pas Parlons-nous qu'il fallait appeler pour avoir le maximum de français qui écoutent mais aller sur TF1 ou France 2 et passer sur les chaines d'infos en continu, aller sur tous les plateaux comme le font les pontes de la médecine qui seraient surchargés de travail.
Caroline Dublanche allait dans son sens, n'osant pas l’offusquer même si elle lui a dit qu'il fallait voir, que ce n'était peut-être pas certain, que c'était pas possible...
Parlons-nous devient de plus en plus une émission de petites annonces mais pas de témoignages. Bientôt les auditeurs qui appelleront auront tous une manifestation de prévue, une pétition à signer, pour quémander de l'argent aux auditeurs car ils ont multiplié les crédits...
Et les manifestations il y en a suffisamment comme cela. il y a un an ou plus que les urgentistes sont en grève, et trop c'est trop !

OPERATION GENOU

Allez y n'hésitez pas, j'y suis passée avec un soucis car j'avais trop attendu ayant eu un cancer alors que mon opération était programmée il y a 5 ans, j'ai subi 2 opérations en 2 mois en 2018, mauvaise rééducation, kiné qui prenait 4 à 5 patients en même temps. Je suis allée en rééducation la deuxième fois en centre hospitalier, puis chez un très jeune kiné formidable et je vous assure je revis, je marche, un plaisir que je n'avais pas connu depuis des années et je n'ai pas mal. Le mal s'estompte petit à petit, le temps passe vite. Bon courage

Sophie et sa fille de 31 ou 32 ans qui est mal dans sa peau

Comme l'a très justement dit Mme Dublanche, la fille de Sophie se défoule sur sa mère car elle sait que le lien est incassable et que si elle se comportait de la sorte avec une personne extérieure à la famille, l'autre couperait les ponts. Mais Sophie n'a pas à supporter cela et comme elle ne s''excuse jamais, elle récidive, elle pense que c'est normal de se comporter de la sorte et ça peut durer jusqu'à la fin de sa vie et elle la maltraitera jusqu'au bout même quand elle sera grabataire...

Je conseille à Sophie de ne plus voir sa fille en tête à tête pendant quelques mois pur éviter d'être un exutoire. Sophie a besoin de soins, elle est en burn-out ou en dépression mais ça c'est pas le problème de Sophie surtout si elle se comporte bien avec son fils. Essayer aussi de la voir moins souvent. On n'est pas mariée avec ses enfants quand ils sont majeures...
Sophie devrait sortir un maximum, faire partie d'une association culturelle ou autre qui l'éloignerait un peu de sa fille et ce qu'elle lui dirait aurait moins d'impact sur elle. Qu'elle voit des gens bienveillants et pas maltraitants comme sa fille.

La fille de Sophie a besoin de soin (petite

La fille de Sophie a besoin de soin (petite correction)

Cathy qui aime une femme

Il faut qu'elle arrête cette femme a peur d'elle, elle est tétanisée et un jour elle ira à la police, elle ne l'aime pas du tout elle n est pas lesbienne,quand elle la vu elle s'est vite carapatée vite fait dans sa voiture .ça va finir mal si elle continue son délire .Oser aller l'attendre à la sortie de son travail .c'est incroyable ça .

Gros problème

Elle est obsédée par cette femme mariée mais surtout elle se croit aimée par elle. Son comportement fait peur et ressemble à du harcèlement. Sinon ça ressemble à l’érotomanie tout ça! Sujet très bien traité dans le film "A la folie... pas du tout" avec Audrey Tautou. Elle a besoin de se faire soigner et vite...Je pense que la femme mariée devrait se rendre à la police pour la calmer un peu ! Si Cathy était un homme, la plainte sera déjà déposée depuis longtemps

Cerise

Encore une qui est déjà retraité à 57 ans et qui se cre des problèmes par ennuie. Pathétique.

Adoption par 2 bonhommes

Quelle misère pour les enfants à l école avec deux papas ils n ont pas finis de souffrir. C est une horreur. L autre qui dit sans arrêt mon mari.

Fabien et sa maman allaient être à la rue

Depuis plus de 4 ans, ils étaient hébergé par le frère et je partage l'avis de Mme Dublanche, ils avaient déjà fait beaucoup, cette solution ne devait être que temporaire pas définitive.

Je suis surprise que la mère de Fabien, ancienne bourgeoise, n'ait pas des relations bien placées pour l'aider à trouver un toit. Mais cette dame âgée ne semble pas savoir gérer un budget. Et les factures, il faut les payer et économiser un maximum quand on n'a pas les moyens, on n'est pas dispensé. Elle peut avoir une aide exceptionnelle de plus de 100 euros pour lui aider à payer une facture mais pas plus dans une année. Elle compte sur ses enfants pour vivre à leurs crochets. J'espère que c'est Fabien qui veut rester avec sa mère parce qu'il n'a pas envie de fonder une famille ou même seulement d'avoir un appartement ou une maison pour lui. Après tout, pourquoi n'aurait-il pas le droit de vivre avec sa mère, sans sexualité, c'est un choix comme un autre, sans être forcément un bâton de vieillesse pour sa mère.

Les AS ne vont pas leur trouver un logement, social les migrants et les femmes battues sont prioritaires. Les AS ne cherchent même pas de logement à des jeunes qui sortent des foyers d'hébergement, elles les envoient balader sans vergogne quand ils se présentent chez elles à 18 ans dans leurs locaux. Il ne faut rien attendre de ces bourgeoises qui travaillent majoritairement en télétravail, elles ne sont plus présentes qu'une 1/2 journée ou 1 journée par semaine et injoignables au téléphone, le secrétariat est là pour faire barrage. Elles ne vont pas les pistonner, seulement les aider à remplir le dossier... Quant aux élections, les maires ne vont faire des efforts pour une ou deux voix supplémetaires ou alors leur offrir un T1 insalubre ou une chambre mansardée inlouable et que jamais ils n'oseraient refiler à des migrants ou à des enfants de bourgeois

J'espère que Fabien aura eu des propositions d'appartement via le standard de Parlons-nous. Si ça n'a pas marché, il peut toujours tenté de repasser son annonce à la radio sur RTL ou sur d'autres chaines de radio.

Marie Claude

Il en faut pour tout le monde, des deux côtés.
Son fils à sa propre famille, il n'a pas de compte à rendre à sa mère.
Je trouve Marie Claude très dure avec son fils.
Tout est bras de fer, tout est comparatif c'est beaucoup de souffrance pour rien.
Ce comportement risque de lui faire du tort.

Trop possessive

Quand il n'en pourra plus, son fils prendra ses distances comme sa femme avant lui. Il aura raison, reste à lui donner du temps avec ses petits enfants et basta! Trop compliquée et immature cette mère!

Caroline

J;aime beaucoup Caroline qui est sympathique et naturelle !
Le seul petit bémol : depuis qu'elle est chez elle, on entend trop sa respiration dans le micro et parfois, on a l'impression qu''elle se lime les ongles !!!
Tout ça rentrera dans l'ordre à son retour en studio !
Merci à toute l'équipe pour cette émission !

empathie maternelle pour l'ancien mair

C'est incroyable et anormal d'éprouver autant d'empathie pour un ex-mari qui a maltraité psychologiquement sa fille aînée et qui est partie avec la nounou. Je fais référence à l'histoire de Nathalie . Cette appelante devrait garder ses réserves d'empathie pour ses enfants et non pas pour un mari égocentrique et dépressif qui l'a jetée comme un vieux mouchoir usagé. Et non seulement il l'a abandonnée mais il l'a dénigrée aussi et en présence de ses enfants. La nounou semble être aussi ironique et machiavélique que lui donc finalement ils sont faits l'un pour l'autre. Je comprends que la fille de Nathalie ne désire pas revoir ce père toxique car il ne peut rien lui apporter seulement du fric s'il en a. A 20 ans, cette jeune femme n'a pas besoin d'un père pour vivre, elle est majeure. Caroline Dublanche l'a bien conseillée.

J'ai été très surprise que Nathalie et sa fille maltraitée écoutent toute les deux Caroline Dublanche et qu'elles appellent chacune à leur tour la psychologue de la radio. Généralement on ne partage pas ce genre de confidences et on prend un pseudo à l'antenne pour ne pas être reconnu. Et je pense que si la fille de Nathalie a entendu l'appel de sa mère, elle aura pu être choquée par certaines de ses paroles. Je trouve ça assez malsain. Et on doit pas vraiment pouvoir parler franchement.
Nathalie devrait se faire aider car elle idéalise toujours son ex-compagnon et elle n'a pas refait sa vie. On n'est pas loin du Syndrome de Stockholm, au moins une névrose avec déni

jalousie quand tu nous tiens

Cette dame ne supportait pas le non respect du confirment par ses voisins mais elle allait se promener elle-même à plus de 2 km... Et elle a failli par récolter un PV, de manière un peu injuste alors que cette fois-là, elle respectait bien les règle. Et Jocelyne avait raison sur un point, oui, certains policiers quand ils voulaient mettre un PV, sur ordre ou de leur propre chef, ils étaient vraiment sans scrupule et l'abus de pouvoir certains policiers adorent cela. Ce qui m'avait aussi choqué c'est que des policiers ne faisaient même pas l'effort d'aller sur le site du Minisètre de l'Interieur pour voir ce qu'on pouvait faire ou ne pas faire. Ce confinement a quand même révélé que certains policiers étaient peu sérieux...
Caroline Dublanche exagère un peu de comparer les dénonciations des Juifs et des" non confineurs". Entre les camps de la mort et une amende de 135 euros, il y a un gouffre ! Certains avaient des passe-droits (maire par exemple) ou des potes dans les gradés de la police ou de la gendarmerie donc ça leur permettait d'être toujours dehors toute la journée. Intouchables par les lois mais pas par le coronavirus....

Nadège notre aide-soignante

Ca tournait un peu en bouche dans sa tête. Et elle ne voulait pas se mettre en arrêt maladie alors qu'on la sentait très mal, effrayée par le coronavirus. Mais contrairement à Caroline Dublanche, je ne pense pas que si elle vivait avec un compagnon ou son fils, que ce serait bien que tous les soirs, elle parle de ses angoisses mortifères car elle les déprimerait complètement à leur tour, vu qu'elle est obsédée par ça, cette terreur a pris toute la place dans sa tête. Et c'est vrai pour tout problème de boulot, quand on a été écoutant involontaire tous les soirs, on devient vite aussi déprimé que celui qui fonctionne en disque rayé et en plus on se fait souvent hurler dessus, car c'est souvent du burn-out, une dépression grave, on est devient fou. Quand ça va aussi, on démissionne et on fait une reconversion professionnelle. Je pense que Nadège devrait penser à changer de métier, à faire un métier où elle pourrait faire du télétravail car le coronavirus peut revenir dans 6 mois ou dans 5 ans. Elle doit se mettre à l'abri.
J'espère qu'elle aurai téléphoné à l'association censé soutenir les soignants mais je crains qu'ils ne puissent pas l'aider tous les soirs et ils doivent être difficilement joignable. Elle peut essayer SOS amitié aussi et des psys en ligne. Elle peut aussi téléphoner à la Libre Antenne sur Europe 1 et à d'autres émissions de radios.

J'ai compris qu'elle voulait surtout de l'aide concrète plus que de l'écoute et ça c'est en y réfléchissant seule qu'elle peut trouver tout un tas de stratégies pour se sentir protégée au maximum ou en parlant avec ses collègues ou sur des réseaux sociaux.

Isabelle inconsolable

Sa mère est morte il y a 3 ans et isablele n'arrête pas de penser à elle et ne parvient pas à faire son deuil. Son père a 82 ans a refait sa vie avec une femme de 30 ans de moins que lui et qui était l'une de ses maîtresses depuis l'âge de 16 ans. A 82 ans, refaire sa vie, c'est rare, il ne doit faire que dans le sexe oral, le vieux bourgeois. C'était plutôt une compagnie qu'il recherchait pour ne pas être seul. La mère d'Isablelle savait très probablement que son mari ne l'aimait pas et qu'il restait avec elle pour les apparences. Je pense que la mère d'Isablelle y trouvait des avantages, un certain confort de vie, surtout qu'elle était sans profession et donc qu'elle dépendait de son mari. Il ne la battait pas et comme elle était une bombe sexuelle comme Marylin Monroe, je pense qu'elle aussi devait user de se charmes, et qu'ils étaient un couple libre. Ils cohabitaient . On en voyait beaucoup de ces couples de vieux bourgeois il y a 10 ou 15 ans qui finissaient leur vie ensemble, et se promenaient comme deux vieux potes et qui étaient malgré tout inséparable. Mais la mort de la vielle femme, pour le mari vers 60 ou 65 ans, était une chance car il pouvait enfin se mettre en ménage avec une maîtresse de 30 ans de moins que lui. Maintenant les pépés bourgeois de 60 ans n'attendent plus le décès de l'épouse, ils divocent pour se mettre en menage avec une femme de 30 ans de moins et avoir de nouveaux enfants. Bientôt ils épouseront des femmes encore plus jeunes de la vingtaine et peut-être même des adolescentes de 12 ans quand la loi l'autorisera comme cela a failli être le cas avec Macron.

La soeur d'Isabelle n'a pas étée rejeté par son père et elle va toujours passer ses week-end avec son père et sa belle-mère. Etrange que l'une soit priée de partir et pas l'autre soeur.... Elle est plus matérialiste et doit être copine avec sa "jeune" belle-mère.

Ecrire une lettre est une très mauvaise idée, car elle peut servir de preuve en cas de conflit et de plainte, surtout qu'elle n'a plus vu son père depuis le décès de son père. Elle doit peut compter pour son père, il a toujours eu mieux à faire, sa vie sentimentale était tellement remplie... isabelle devrait essayer d'oublier sa famille d'origine, elle a de la chance d'avoir créer sa propre famile. Elle peut très bien aller se recueillir sur la tombe de sa mère, sans aller voir son père et sa belle-mère, aucune loi ne l'y oblige.

Sylvie et ses parents en Ehpad

E t tous les deux avaient le coronavirus. Le personnel court dans tous les sens et n'a pas le temps de parler actuellement et c'était déjà le cas avant. La psychologue de cet établissement ne semble pas jouer son rôle, elle ne dialogue pas avec ses patients. Le médecin traitant n'avait pas été voir la maman de Sylvie depuis 8 jours...Ca fait beaucoup.

Evidemment que si elle ne s'alimentait plus toute seule qu'elle aurait eu besoin d'une sonde gastrique mais peut-être que le personnel soignant avait décidé de pratiquer une euthanasie passive, surtout que Sylvie leur avait posé la question si "le pire arrivait", ils ont dû comprendre qu'elle avait donné son feu vert ou pire qu'elle demandait qu'on arrête "l'acharnement thérapeutique", qu'on la laisse mourir de faim pour provoquer sa fin... J'ai un voisin d'une quarantaine d'années qui est entré dans un hôpital dans un état délirant et alcoolisé et comme il ne savait pas trop ce qu'il faisait ou il disait, le personnel a renoncé à le sonder, pensant que c'était mieux qu'il meurt. Il n''avait pas mangé depuis plusieurs jours. Les soignants renoncent vite à la sonde gastrique et à tous les soins. C'est même inquiétant !

Dans ces structures comme à l'hôpital, on ne cherche pas à savoir pourquoi la personne ne mange plus, si elle est déprimée ou si c'est un problème mécanique, une tendinite, on prend ça pour une demande d’euthanasie active, ils ont autre chose à faire... et même ils se mettent en colère contre la famille ou autre qui oserait si opposer et à plusieurs comme s'ils avaient des crises d'hystérie et on les sent parfois prêts à en venir aux mains sur la famille. La seule solution qu'il reste à la famille, c'est d'aller la faire manger plusieurs fois par jour pour sauver la vie de son proche malade. Mais là, pour Sylvie, c'était impossible...
Mais Sylvie n'avait pas conscience qu'elle ne pouvait pas prendre seule la décision de la laisser dans ce mouroir ou de la faire hospitaliser. Il était indispensable qu'elle demande l'avis de ses frères et sœurs, c'"est également leur mère et surtout celui de la maman de Sylvie et qu'on lui explique qu'elle avait le COVID-19 et qu'elle devait être nourrie par sonde.

J'espère que les parents de Sylvie sont maintenant guéris et qu'elle peut aller de nouveau les revoir et faire des goûters avec eux.

Laurent dans la libre antenne

Trés touchée par Laurent qui avait déjà contacté le 14/09 la libre antenne et c'est Sabine Marin qui lui avait répondu, lui disant à peu près ce que lui a dit Caroline. Il m'a paru plus serein. Cela m'a fait plaisir de le retrouver d'avoir de ses nouvelles.

Laurent

Je trouve que son comportement ressemble à celui d'un dépendant affectif... Sa compagne malade a senti le besoin de s'éloigner car il est vraiment trop présent et collant. Même pendant son témoignage on sentait qu'il avait du mal à écouter les réponses de Caroline,semblait agité... A t-il vraiment été à l'écoute des besoins de sa compagne pendant la maladie? Il avoue l'avoir "engueulé" plusieurs fois pour qu'elle se maquille. Il faut qu'il la laisse souffler s'il veut qu'elle revienne.

Bonsoir, J’ai vécu une situation similaire à celle

Bonsoir,
J’ai vécu une situation similaire à celle que votre fils durant mon adolescence et je pense que l’idéal serait de laisser votre fils faire ses propres expériences. Il faut lui faire confiance et ne pas s’interposer dans sa vie. Si vous constatez qu’il se sent mal je pense qu’en effet la meilleure solution est que ce soit l’un de vos amis qui discute avec votre fils.

Brigitte vit le confinement avec son fils bipolaire

Quel courage, quelle énergie et aussi quel calme. J'ai trouvé très beau cet amour maternel de Brigitte pour son fils malade mental. Ce que je trouve un peu dommage, pour ne pas dire beaucoup, c'est que ce fils, psychotique, lui interdise de voir son autre fils, sa belle-fille et son petit-fils ou sa petite-fille. Là, je trouve que ça va trop loin... L'accompagner pour acheter de la drogué, c'est aussi malsain, surtout quand on sait que les dealers ont souvent le même mode de vie , en décalé, que son fils, qu'ils s'alcoolisent, prennent toutes sortes de drogue et sont malades mentaux et immoraux. Et que c'est dangereux pour elle de fréquenter ces individus. Brigitte n'a pas conscience que son fils est un homme vieillissant, il a 40 ans, et tout le long de son intervention, elle en a parlé comme d'un enfant qui aurait 10 ans. Je pense que toute sa vie tourne autour de ce fils, de cet adulescent, peut-être un peu trop, et elle s'oublie... Mais après tout si elle est heureuse comme cela, pourquoi pas.

Josette

J'ai été touchée par le témoignage de Josette qui m'a tiré les larmes des yeux, après s'être beaucoup sacrifiée auprès de son mari tout au long sa vie elle à raison aujourd'hui de profiter de sa vie en pensant enfin un peu à elle, c'est vraiment mériter car je l'a trouve admirable!

Michèle et sa fille asthmatique qui a des crises de folie

Michèle a compris qu'il fallait renvoyer sa fille chez elle pendant le confinage. Sa fille cassait tout, gribouillait tous ses livres comme une enfant, la frappait et la menaçait de mort, même en présence des policiers, c'est dire à quel point elle ne se maîtrisait plus du tout... Michèle a eu de la chance d'être tombée sur des policiers qui ont compris la dangerosité de sa fille et qui se sont montrés empathique à l'égard de Michelle. Mais elle reste toujours sans soins psychiatriques...
Cette émission a été diffusé le 08/04/2020. C'est horrible de voir qu'une fille puisse faire cela à sa mère et je ne pense pas que l'éducation soir en jeu, en tout cas, aucune éducation ne peut expliquer une telle folie. Je me demandais en écoutant ce témoignage si cette femme de 27 ans ne se drogue pas ou ne s'alcoolise pas et si elle ne fréquente pas des délinquants, toujours alcoolisés et drogués, qui vivent en horaires décalés, car 15 h c'est l'heure à laquelle se lèvent les déalers et leurs compagnes...
Michèle a tout intérêt à ne plus rencontrer sa fille ou la faire venir chez elle, elle doit prendre ses distances. Si elle veut vraiment la voir qu'elle la voit dans un lieu neutre et fréquenté : bar, restaurant ou parc. Michèle a une autre fille qui est normale et elle devrait se rapprocher d'elle.

Sites de sorties

Au décès de mon mari, une amie m'a fait découvrir ces sites, ça m'a beaucoup aidé, j'ai découvert la danse de salon, une véritable thérapie...
Je me suis fait des amies et amis et quelques rencontres amoureuses. C'est super,!

des passions communes

Je suis bien d'accord avec vous! Pour ces sites de sorties, c'est beaucoup plus intéressant de partager une passion commune (musique, danse, peinture, photos,..) Se voir simplement pour aller boire des verres ne favorisent pas forcément la création d'une amitié. L'auditrice était déçue car elle cherche des amis à tout prix alors qu'elle devrait trouver une activité qui la rende d'abord heureuse. Si elle rencontre des personnes en pratiquant cette activité, ce ne sera que du bonus :)

Sonia et fuite à 800 km en plein confinement

Les conseils pour la préparation du départ de Caroline Dublanche était très judicieux. Surtout ne rien dire, ne pas téléphoner,. Mais où c'est moins bien, c'est de lui dire de signaler son départ à la gendarmerie en plein confinement à 800 km. Je crains qu'elle ait été assez mal reçue et qu'on lui ait dit qu’elle pouvait partir chez quelqu'un qui habite en donnant le nom à proximité et non pas à 800 km pour véhiculer le virus surtout qu'elle n'avait pas de marque de coup et que l'histoire du renard, ils ont dû la prendre un peu à la légère, peut-être les faire marrer ou la prendre pour une femme un peu délirante surtout si elle était aussi confuse qu'à l'antenne et de retourner chez elle, si elle n'avait personne que son mari ne' l'avait pas tuée depuis des décennies et qu'il n'allait pas la tuer maintenant, qu'ils avaient autre chose à faire. Et dans le pire des cas, passer un coup de fil au mari pour connaitre sa version des faits et lui demander d'arrêter de raconter des histoires de renard ou de loup pour enfant que ça faisait peur à sa femme qui était fragile et sous traitement. Et là, je crains pour sa vie... au retour à son domicile. Ce qui est en sa défaveur, c'est un mari qui avait une bonne situation sociale, un notable, et les gendarmes dans les bourgades ne veulent pas se fâcher avec les notables et ce qui compte avant tout c'est d'avoir de bonnes relations avec eux, et pas 'des histoires de bonnes femmes hystériques ou mythomanes".
Certaines mairies et services sociaux aident des femmes à partir mais souvent des femmes jeunes avec enfants, surtout pour protéger les enfants. Sonia est hélas bien trop âgée pour qu'on l'aide.
Les femmes en danger, trouvez-vous même un refuge pour partir le 11, mais ne comptez que sur vous.

Mais il faut partir

et définitivement après le 11 avant qu'il y ait un nouveau confinement plus strict dans quelques semaines.
Sonia oui vous êtes en danger car il vous a déjà fait tomber dans un escalier et cette histoire de renard montre sa haine et sa cruauté une fois encore. Quant aux hôtels, ils sont fermés en période de confinement...

Jean-marc et sa tentative de meurtre

Bonjour,

Jean-Marc est malheureux parce ce que ses enfants ne veulent plus le voir après une tentative de meurtre sur leur mère avec qui il a vécu 27 ans. Il n'a pas pu la tuer car c'est son fils aîné qui l'a sauvée, mais pour moi, il est un meurtrier car s'ils avaient été que tous les deux, elle aurait été tuée. Je les comprends pour avoir été à leur place, mon père a voulu égorger ma mère, on éprouve de l'empathie pour sa mère, on a peur pour sa mère tout le temps si elle reste, le moindre retard et on pense au pire... En plus, mon père maltraitait psychologiquement ses enfants, il avait des crises, il cognait dans les portes, se battait à coups de poing avec mon grand-père qui lui reprochait d'être un fou (il avait pourtant Alzheimer mais des moments de lucidité )pour oser faire ce qu'il faisait à nous, ses enfants, il donnait des coups de pieds de ventre dans les chiens, il se vantait d'avoir violé des filles de 13 ans pendant la guerre d'Algérie... A plus de 80 ans, il ne regrette rien, seulement de ne pas avoir été assez dur envers nous... Avec le monde extérieur, en dehors du huis clos familial, il était très serviable, il rampait, il était mielleux, très posé, très à l'écoute.
Je ne vais donc pas abondé dans le sens des auditeurs et de Caroline. La meilleure thérapie pour les enfants, c'est de couper les ponts avec celui qui a failli devenir un tueur, leur géniteur. Et je pense qu'il serait bien aussi qui'ils s'éloignent le plus rapidement de leur mère qui voient encore son beau-père qui a abusé d'elle... Elle est certainement un peu aliénée par ce qu'elle a pu vivre dans son enfance et adolescence mais pas tant que ça pour se séparer définitivement de celui qui a tenté de la tuer, quand on sait que de nombreuses femmes restent ou tentent 15 fois de partir, pour enfin partir définitivement sans plus revenir... Le gendarme qui l'a reçu était tout sauf professionnel, ce fonctionnaire ne voulait qu'avoir la paix, et lui il se foutait qu'il récidive sur la femme et les enfants, très égoïste. Et l'ancienne femme de Jean-Marc a bien fait de ne pas porter plainte avec des fonctionnaires aussi lamentables, ça aurait été la double peine, et pour une sanction dérisoire, il aurait fallu ruminer ça pendant des années.
Malheureusement quand il deviendra sénile, comme la loi n'a rien reconnu, il incombera aux enfants de s'occuper de lui, de payer sa maison de retraite ou de le soigner chez lui ou chez eux...
Je peux comprendre que c'est provoquant, humiliant et malsain d'envoyer des sextos à son amant dans la même piièce qu'eux, mais c'est vrai qu’aujourd’hui, les parents se conduisent comme des célibataires en couple et comme des ados, avec leur smartphone... Mais ça ne justifie pas cela, c'est complètement disproportionné, une simple demande de divorce aurait été bien suffisante.
Je propose à Jean-Marc de refaire sa vie avec une jeune femme, d'avoir de nouveaux enfants, de créer du neuf, de repartir de zéro. Ce sera le meilleur remède pour lui.

Confinement

Je voulais réagir par rapport au témoignage de Marie qui n'ose plus sortir de chez elle, je comprends tout à fait ses inquietudes mais il faut aussi penser aux personnes qui comme moi travaillent depuis le début de l'épidémie sans relâche puisque pour ma part j'exerce ma profession dans la grande distribution en étant tous les jours confronter aux clients et je peux vous garantir que ce n'est pas toujours facile car pour certains ils ne prennent aucunes précautions et nous mettent en danger même si nous sommes bien protégés, de plus je réside dans le grand est mais voilà avec mes collègues nous allons travailler car il nous semble normal d'être là durant cette période très compliquée pour tout le monde, bon courage à tous protégez vous et prenez soin de vous

Claude hier...

Complètement à côté de la plaque! Elle doit être bien seule et en manque d'affection pour se contenter d'une relation à distance depuis 9 ans (qu'elle finance en plus), un divorce en cours, un fils à charge... Elle est la proie idéale pour les "brouteurs" ou autres manipulateurs. Elle achète de l'affection et se fait plumer...

Claude

Il y a visiblement une autre épidémie qui fait rage, c’est cette tendance prononcée de certaines personnes à s’inventer une histoire pour se faire plaindre. Je n’ai rien entendu dans le récit de Claude qui porterait à croire que c’est authentique.N’importe qui peut glaner sur Internet des histoires de brouteurs et les reprendre à son compte en les adaptant pour faire encore plus original. Une relation à distance avec un présumé brouteur et qui dure plus d’un an ou deux ç’est impossible sans que ça n’éveille les soupçons et que ça finisse par faire capoter l’histoire…sauf à se mentir à soi-même ce qui relèverait d’une autre problématique. Dans ce cas ce n’est plus Caroline qui est compétente…

claude

oui ! j'espère qu elle suivra les conseils de Caroline en cessant définitivement de payer le loyer et le forfait internet de cet homme ! les belles paroles de cet homme ne suffisent pas, mais claude s'accroche uniquement à ça !

porte-monnaie

Oui pour voir le vrai visage de cet homme, il faut qu'elle arrête de payer et qu'elle ne cède plus au chantage affectif. En l'écoutant, on sent qu'elle manque de caractère et doit avoir des difficultés à s'affirmer. Peut être que les mots de Caroline lui serviront de déclic. Espérons-le pour ses économies.

L'importance d'un bon site à Bordeaux

En 2020, n'importe qui peut construire et concevoir un site web sans rien connaître du développement, de la conception ou du codage du web.

Que vous souhaitiez créer un site web pour vous-même ou pour votre entreprise, vous pouvez facilement le faire en utilisant les bons outils et les bonnes ressources.

Ce guide vous aidera à créer un site web à partir de zéro sans avoir à dépenser de l'argent pour des indépendants, des agences ou des créateurs de sites web.

Il vous suffit d'une à deux heures de votre temps libre pour remplir le guide et créer un site web.

Ce dont vous avez besoin pour créer un site web
Nom de domaine (votre adresse web personnalisée, www.YourSite.com)
Hébergement de sites web (service qui héberge votre site web)
WordPress (plate-forme de site web gratuite et couramment utilisée)
Pour créer un site web entièrement fonctionnel, vous devez obtenir un nom de domaine (adresse web) et un compte d'hébergement web. Ces deux éléments garantissent que votre site web est entièrement accessible aux autres. Sans l'un ou l'autre, il vous sera impossible de créer un site web.

Si vous avez besoin d'aide nous pouvons vous aider nous proposons la création de site internet à Bordeaux

Une fois que vous avez le domaine et l'hébergement, vous pouvez créer un site web WordPress. WordPress est la plateforme de création de sites web la plus populaire, utilisée par 30 % de tous les sites web sur Internet.

La création d'un site WordPress est généralement un processus simple, en un clic, via votre service d'hébergement web.

Une fois le guide terminé, vous disposerez d'un site web entièrement fonctionnel en ligne, avec un nom de domaine personnalisé et entièrement accessible aux autres. Étape 1 : Choisissez un nom de domaine
Pour construire un site web, la toute première chose dont vous aurez besoin est un nom de domaine.

Le nom de domaine est le nom et l'adresse de votre site web. Cette adresse est utilisée par les visiteurs lorsqu'ils essaient de trouver votre site par le biais de leur navigateur web.

Le nom de domaine de ce site web est websitesetup.org. Le vôtre peut être n'importe lequel.

Les noms de domaine peuvent coûter entre 10 et 50 dollars par an. Le prix habituel est d'environ 15 $.

Si vous n'avez pas enregistré ou choisi de nom de domaine pour votre site web, voici quelques conseils pour vous aider :

Si vous créez un site web pour une entreprise, votre nom de domaine doit correspondre au nom de votre société. Par exemple, si vous créez un site web pour une entreprise, votre nom de domaine doit correspondre au nom de votre société : VotreNomDeSociété.com
Si vous envisagez de créer un site web personnel, YourName.com peut être une excellente option.
Utilisez une extension de nom de domaine "générique" telle que .com, .net ou .org si votre objectif est d'attirer des visiteurs internationaux. Utilisez une extension de nom de domaine "locale" telle que .de, .fr ou .ru si votre objectif est d'attirer des visiteurs du monde entier.
Ne vous inquiétez pas si votre nom de domaine préféré est déjà pris. Il existe plus de 300 millions de noms de domaine différents enregistrés, mais il y a un milliard d'autres possibilités qui sont encore disponibles.

Si vous n'avez pas encore de nom de domaine, il n'est pas nécessaire d'en enregistrer un.

Je vous montrerai comment obtenir un nom de domaine gratuitement pendant la première année (étape 2) :

Étape 2 : Obtenir un hébergement web et enregistrer le domaine
En plus d'avoir un nom de domaine, vous aurez également besoin d'un hébergement de site web (hébergement web).

L'hébergement web est un service qui héberge et stocke les fichiers (contenu) de votre site web sur un serveur sécurisé toujours opérationnel. Sans hébergement web, votre site ne sera pas accessible à d'autres personnes pour qu'elles puissent le lire et le parcourir.

Un hébergement web abordable et fiable pour les nouveaux sites web coûte généralement entre 3 et 10 dollars par mois. Moins qu'une tasse de café, mais un investissement important pour le succès de votre site web.

Quelle que soit la société d'hébergement web auprès de laquelle vous vous inscrivez, assurez-vous qu'elle dispose des caractéristiques suivantes :

nom de domaine GRATUIT avec SSL (pour la sécurité)
Installation en un clic de WordPress (gratuit)
Comptes de courrier électronique personnalisés
Bande passante illimitée ou non mesurée (pas de limitation de trafic)
Assistance à la clientèle, de préférence un chat en direct 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
Si vous trouvez un hébergement de site web qui offre toutes les choses ci-dessus, vous avez probablement trouvé un bon fournisseur.

Nous vous recommandons d'utiliser Bluehost.com pour l'hébergement de sites web et de domaines. Ils proposent l'enregistrement gratuit de domaines pendant la première année et l'obtention d'un nom de domaine et d'un hébergement auprès de la même entreprise vous permet d'économiser du temps et de l'argent.

Les plans d'hébergement Bluehost commencent à partir de 3,95 $/mois (2,75 $/mois avec notre lien de réduction) et offrent toutes les fonctionnalités essentielles pour la mise en place d'un site web.

1) Pour obtenir un compte d'hébergement web, il suffit de vous rendre sur le site de Bluehost et de cliquer sur "Get Started Now".

Bluehost

2) Ensuite, choisissez votre plan d'hébergement web (le choix plus est totalement illimité, tandis que le basique est préférable pour les nouveaux sites) :

choisissez votre plan d'hébergement web

3) Ensuite, choisissez et enregistrez un nom de domaine (gratuit la première année) :

enregistrer un nom de domaine

Gardez à l'esprit que Bluehost ne propose pas de terminaisons de domaines spécifiques à un pays, comme .de, .fr ou .ru. Si vous en avez besoin, vous pouvez les acheter séparément sur Domain.com ou GoDaddy.com.

Si vous avez déjà un nom de domaine que vous avez acheté ailleurs, Bluehost vous permet de le raccorder à votre nouveau plan d'hébergement. Quelques étapes supplémentaires seront alors nécessaires, comme la mise à jour de vos serveurs de noms. Voici un guide de Bluehost sur la manière de procéder.

4) Une fois que vous avez terminé votre processus d'inscription, il vous faudra quelques minutes pour obtenir un accès instantané, de sorte que vous pourrez commencer à construire votre site web immédiatement.

Écran d'accueil de Bluehost

Étape n°3 : Création d'un site web WordPress (par l'intermédiaire d'un hôte web)
Une fois que vous avez votre nom de domaine et votre hébergement web prêts, vous devez choisir et installer une plate-forme de création de sites web (également appelée CMS).

Nous vous recommandons de choisir WordPress, car il est facile à utiliser et est fourni avec des milliers de designs et d'ajouts gratuits qui donnent à votre site web un aspect professionnel et unique.

La mise en place de votre site web WordPress est facile, et votre hébergeur le fait principalement pour vous, vous n'avez donc pas vraiment besoin de vous salir les mains.

Si vous n'utilisez pas Bluehost comme hébergeur web, ne vous inquiétez pas. De nombreux hébergeurs ont une "installation WordPress" située quelque part dans le panneau d'hébergement. Si vous avez affaire à un hébergeur qui ne propose pas d'"installation en un clic", essayez de configurer WordPress manuellement.

1) Installer le site web WordPress sur Bluehost
Connectez-vous à votre compte Bluehost
Cliquez sur "Mes sites" puis sur "Créer un site "Bluehost My Sites pour apprendre à créer un site web
Fournissez quelques informations de base sur votre site, et l'installation de WordPress commencera. Tout se fera en pilote automatique.
Une fois l'installation terminée, Bluehost vous montrera les détails d'installation et de connexion. Veillez à sauvegarder ces informations dans un endroit sûr.
Détails de l'installation de Bluehost

2) Testez votre site web en saisissant votre adresse de domaine
Une fois WordPress installé, vous devez ensuite tester si tout fonctionne.

Le plus simple est de taper votre nom de domaine dans le navigateur web.

Si WordPress est correctement installé, vous verrez un site web très simple comme celui-ci :

Comment créer un site web : Installation de WordPress

Si cela n'est pas trop attrayant, ne vous inquiétez pas, vous apprendrez bientôt à changer le design pour quelque chose de plus attrayant.

3) Vérifiez les paramètres SSL/HTTPS
En bref, un certificat SSL garantit que votre site web est livré à vos visiteurs en toute sécurité.

Bluehost ajoute automatiquement un SSL lorsque vous créez un nouveau site web ou installez WordPress. Pour vérifier l'état SSL de votre site, procédez comme suit :

Connectez-vous à votre portail Bluehost
Cliquez sur "Mes sites".
Trouvez votre site et cliquez sur "Gérer le site".
Aller à l'onglet "Sécurité
Sous "Certificat de sécurité", vous trouverez votre statut de "Certificat SSL gratuit".
Si tout s'est bien passé, vous devriez voir une icône de cadenas à côté de votre nom de domaine dans le navigateur web.

Il faudra peut-être quelques heures avant que le SSL soit complètement mis en place, mais cela ne devrait pas vous empêcher de continuer à construire votre site web.

Étape n° 4 : Personnalisez la conception et la structure de votre site web
Votre site web étant bien vivant, il est maintenant temps de le faire ressembler au vôtre en choisissant un beau design, en le personnalisant et en y ajoutant des éléments de marque.

Commençons par :

1) Choisissez un thème pour votre site web
Les thèmes WordPress sont des packs de conception prêts à l'emploi qui modifient l'apparence de votre site web. Les thèmes WordPress sont interchangeables - vous pouvez passer d'un thème à l'autre facilement.

Plus important encore, il existe des milliers de thèmes WordPress gratuits et payants sur le web.

Thèmes WordPress populaires

Si vous souhaitez obtenir un thème gratuit - et c'est par là que la plupart des gens aiment commencer - le meilleur endroit où aller est le répertoire officiel des thèmes sur WordPress.org. En particulier, la section des thèmes les plus populaires.

Tous les thèmes que vous y trouverez se sont avérés d'une grande qualité et ont une large base d'utilisateurs.

Vous êtes libre de parcourir cette liste et de choisir le thème qui vous plaît, mais pour accélérer la lecture de ce guide, nous vous recommandons Neve. Il s'agit d'un thème polyvalent qui s'accompagne d'une poignée de sites de démarrage (paquets de conception pour différents créneaux et types de sites web).

Nous allons utiliser ce thème dans ce guide à l'avenir.

2) Installez le thème que vous aimez
Allez à votre interface d'administration WordPress. Vous pouvez la trouver sur YOURSITE.com/wp-admin. Utilisez le nom d'utilisateur et le mot de passe que vous avez obtenus lors de l'installation de WordPress.

Dans la barre latérale, allez à "Themes → Add New". Comment créer un site web : ajouter des thèmes
Dans la boîte de recherche, tapez "Neve" et cliquez sur le bouton "Installer" à côté du nom du thème:Comment créer un site web : installer le thème
Une fois l'installation terminée, cliquez sur le bouton "Activer" qui apparaîtra à la place du bouton "Installer".
Vous verrez un message de réussite, qui vous indiquera que l'installation s'est déroulée comme prévu.
3) Importer un dessin (uniquement pour les utilisateurs du thème Neve)
Bien que le thème soit actif à ce stade, il y a quelques autres choses que vous devez faire pour qu'il ait l'air bien.

Vous verrez ce message de bienvenue :

neve welcome

L'un des grands avantages de Neve est qu'il ne se contente pas d'un seul dessin ou modèle, mais qu'il propose toute une gamme de dessins différents parmi lesquels vous pouvez choisir. Cliquez sur le grand bouton bleu pour les voir.

sites neve

Plus de 20 modèles sont disponibles gratuitement et couvrent la plupart des créneaux populaires des sites web, comme les affaires, les restaurants, le fitness, la musique, la nourriture, les mariages, la photographie, le commerce électronique, les portfolios, etc. En gros, quel que soit le sujet de votre site, vous trouverez un ensemble de designs qui vous convient.

Pour les besoins de ce guide, nous choisirons le premier de la liste - appelé "Original".

Vous remarquerez que ce processus d'installation prend en charge tous les éléments dont vous aurez besoin sur votre site - vous obtenez le design lui-même, tous les plugins nécessaires pour le faire fonctionner, et aussi du contenu de démonstration que vous pouvez modifier par la suite.

Cliquez sur le bouton "Importer" pour que tout fonctionne. Au bout d'une minute environ, vous verrez le message de réussite.

nve succès

Ensuite, allez sur "Appearance → Neve Options" pour voir ce que vous pouvez faire d'autre avec le theme.neve pour commencer

Nous allons explorer certaines de ces options ci-dessous :

4) Ajouter un logo
La première chose que la plupart des utilisateurs veulent faire est de télécharger leur logo et de l'afficher dans le coin supérieur gauche du site. Faisons cela maintenant.

Maud est un peu égoïste

Bonsoir,

Hier soir, j'ai écouté en podcast Maud qui a 78 ans et qui se plaignait que les auxiliaires de vie n’intervenaient plus, qui'elle avait seulement que 2 infirmières à sa disposition... Elle avait appelé Caroline Dublanche la première ou la deuxième semaine de confinement.

Est-ce que Maud a conscience que le confinement c'est aussi diminuer les contacts pour éviter d'attraper le virus ou de le transmettre ? Même certaines stars diminuent leur personnel de maison pour éviter d'attraper le coronavirus, parce qu'elles ont peur. Tout le monde doit faire des efforts.

Et il me semble aussi normal que les aide-ménagère travaillent moins et fassent le minimum. A l'avenir, si le virus devient de plus en plus virulent, si la situation s'aggrave, on va certainement fermer les Ehpad et les familles devront reprendre leurs proches à leur domicile ou les résidents seront euthanasiés... Dans les hôpitaux, les opérations non urgentes sont reportées dans 2 mois ou 4 ans, quand il n'y aura plus de coronavirus. Et idem pour les rendez-vous médicaux en libéral...

Pour avoir eu ma mère hospitalisée dans un état grave et grabataire verticale, dans un état délirant en plus à cause d'une grave infection, il y a quelques années, après 3 semaines de rééducation, on l'a renvoyée à son domicile en se moquant éperdument si on pouvait et on voulait s'en occuper, car trouver une Ehpad allait prendre du temps et coûter bien trop cher à l'hôpital. Et le médecin du service faisait la même chose pour tous les malades, même si le seul aidant avait 88 ans, et était le compagnon ou la compagne Et l'assistante sociale était là aussi pour mettre la pression sur les familles, et non pas pour les défendre, elle était très partiale, elle ne faisait pas dans le social, c'est le moins qu'on puisse dire...

Maud a quand même un peu de chance, car toutes les familles n'ont pas les moyens de s'offrir des auxiliaires de vie à 20 ou 25 euros de l'heure...

Ivresse

Caroline Dublanche devenue la prêtresse du politiquement correct avec tous les signes extérieurs qui vont avec : arrogance, suffisance, servilité et cerise sur le gâteau, niaiserie …Si, si c’est possible ! Sa fascination nouvelle pour Ruquier et tant d’autres a fini par la convaincre qu’elle était désormais elle aussi une grosse tête. De fait elle a surtout attrapé la grosse tête. Difficile pour l’ego de rester indemne après une telle consécration. Encore une qui a cédé aux sirènes. On a envie de lui dire de grâce ressaisissez vous et retrouvez l’humilité et la sobriété qui étaient votre marque de fabrique.

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.