Podcast France Inter L'édito politique avec yaël Goosz
vues25363
Émission animée sur France Inter par
yaël Goosz

Yaël Goosz , l'éditorialiste politique qui s'invite chaque matin à la table du petit déjeuner Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.

Podcast radio classé dans : Chronique - Politique

Écouter et Télécharger le Podcast
France Inter L'édito politique

Chargement des podcasts
0
Le parti présidentiel sur le chemin du PS ?

1
Les Jeux Olympiques, première étape vers une surveillance de masse

2
Retraites : Députés, à vous de jouer !

3
Derrière les retraites, la dépendance !

4
PS : parti suicidaire ?

5
Le jour d'après : un mouvement pas prêt de battre en retraite

6
Les retraites, minority report de 2027 !

7
Qatargate : la réforme du Parlement européen, c'est maintenant !

8
Paradigme énergétique : peut-on encore questionner le nucléaire ?

9
Callac : un renoncement prémonitoire ?

10
L'uniforme à la mode ?

11
La gauche et les retraites : illusion d'optique

12
Affaire Le Graët : le politique, arbitre impuissant ?

13
Retraites : une réforme à légitimer

14
Ecologie : usure de la radicalité ?

15
Retraites : LR, dernier partenaire (particulier et décisif)

16
La politique de la baguette

17
Autopsie politique d'un Pape

18
Génération de bâtisseurs : Emmanuel Macron maçon ?

19
Extrême vigilance face à l'ultradroite

20
La dette sans antidote ?

21
Bilan PIB et développement : l'exécutif doit assumer de changer de lunettes 

22
Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

Vous êtes sur la page pour écouter et télécharger le
Podcast France Inter L'édito politique avec yaël Goosz ,
une émission de radio catégorisée dans : Chronique - Politique

Commentaires des internautes auditeurs

Mark Jacobson... une source fiable?

Proposer de lire les étude de Marc Jacobson de Stanford, c'est bien. Mais il ne faut pas oublier le parti pris anti nucléaire de ce militant chercheur. Le même qui conclu que le nucléaire emet 25 fois plus de CO2 que l'éolien au kWH en comptant le CO2 émis par les villes en feu que les bombes atomiques ne manqueront pas de détruire si on promeut l'énergie nucléaire.

Bref, pas très sérieux comme source.

Autopsie politique d'un pape

A ceux qui se sentent interpellés par le postulat de Yaël Goosz, selon lequel Benoît XVI serait en quelque sorte insignifiant, je recommande ce texte de Benoît XVI lu aux Bernardins par ce dernier le 12 septembre 2008 https://www.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/speeches/2008/september/d...

Invisibilisation ?

Bonjour,
Est-ce volontairement que vous n'avez pas voulu prononcer le nom du groupe parlementaire d'où venait la proposition de loi sur la constitutionalisation de l'avortement, alors que vous disiez que c'était "le meilleur" de ce qui sort parfois de l'Assemblée Nationale ?
Ça ne se fait pas de dire du bien de la FI ?
Ça ressemble à de l'invisibilisation, mais ce n'est peut-être qu'un oubli ?
Merci de votre réponse
LM Marion

La "ruralité fantasmée" et le mépris des urbains...

Bonjour.
M. Goosz réduit aujourd'hui la délicate question d'une loi scélérate à un débat politicien mené par la droite pour exister.
Je ne suis pas de droite. Je fais partie de cette ruralité que M.Goosz semble connaître intimement, et je souffre des nuisances multiples, visuelles et surtout sonores des aérogénérateurs géants (200 mètres, ça se voit bien et ça s'entend fort, à 500 mètres de distance...), alors même que cette énergie dite "renouvelable" à un rendement dérisoire de 25%, et impose le recours massif au gaz pour palier les moments sans vent. L'exemple de l'Allemagne est à ce titre parlant.
Une façon comme une autre de se repeindre en vert, les principaux promoteurs de l'éolien terrestre faisant également leurs choux gras des énergies fossiles.
Les ruraux qui tentent de préserver le cadre de vie qu'ils ont choisi ont déjà fort à faire, dans une lutte où les promoteurs ont l'habitude désormais de tordre le nez de la loi... S'il faut en plus s'infuser la science énergéticienne et sociale de Yaël Goosz autant en effet baisser les bras. Le mépris qu'inter manifeste vis-à-vis de ceux qui tentent de résister à cette industrialisation de nos campagnes qui nous mène sur de fausses pistes en matière d'écologie, est difficilement supportable.
Passez une belle journée.

amnésie?

Aucune mention de la France Insoumise et de son programme écolo... Pitoyable!

Editor T Legrand 19 mai

Merci pour votre edito d'aujourd'hui concernant la manif policière de ce jour
Je partage totalement votre avis
Cordialement

edito yaël goze du 30/10

Un macabre décompte s'impose: 2 blessés d'un côté, 263 morts et 894 blessés de l'autre. Ce déséquilibre méritait autre chose qu'un édito partisan. Stop à toutes les phobies, y compris à la fachophobie des bobos sur la principale radio du service public

Edito du 17 mai

Bonjour
J'ai envoyé un mail au médiateur de France Inter pour livrer, en qualité de fidèle auditrice, mon sentiment d'indignation.
En effet je pensais que Monsieur Legrand était un homme érudit.
Et bien visiblement je me trompais !
Car comparer Monsieur Mélanchon à Monsieur Le Pen sans aucun état d'âme est grave.
Avoir le droit de parole sur une antenne publique, à une heure de grande écoute confère une haute responsabilité dans sa participation à la culture politique des auditeurs.
C'était extrêmement douloureux d'entendre cette comparaison appuyée des deux partis et de leurs leaders !
Monsieur Legrand, il m'est venu spontanément à l'esprit une phrase culte sortie des Tontons flingueurs : " Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait".
Désolée pour ma vulgarité mais c'est la traduction de ce que vous m'évoquer !
Et je ne vote pas pour Monsieur Mélenchon ni pour Mosnieur Le Pen !
Bien à vous
Isabelle Gautier

Edito 2/10

Cher Mr Legrand, si vous avez rien à dire comme editorialiste politique (donc engagé de gauche ,c'est pas un secret ) passez votre semaine et donnez la parole à d'autres . Prenez un peu de recul ,un peu de hauteur et n'essayez pas de faire le buzz dans le ton et dans les propos bas et moqueurs .
Merci de lire ces commentaires
Cordialement

Métaphore alpine

Bonjour,
-La cordée n'est pas une hiérarchie immuable, car on grimpe souvent en réversible (chacun son tour en tête)
-Le premier de cordée a besoin du second autant que l'inverse, car c'est ce dernier qui le retiendra en cas de chute. Il n'est donc pas un "poids", bien au contraire.
-Enfin, votre propos est infamant pour les alpinistes, car contrairement à ce que vous dites, il y a une grande solidarité dans une cordée.
C'est votre chronique qui est scabreuse !

merci

Merci et bravo de mettre en mots en quelques minutes ce qui hante certains d entre nous. Merci de réveiller nos cortex quand nos reptiliens restent sidérés. A quand des politiques issus d une économie humaniste et pragmatique? Frederic Laloux annonce un changement de paradigme vers un mode de sosicete teal ou opale. Et si les médias en parlaient davantage? Réconcilier l économie et les valeurs du collectif, en finir avec les luttes de classe pour retrouver des projets sociétaux mobilisateurs serait peut être une alternative aux sauveurs virils et clivants. Je reste malgré tout optimiste nous sommes de plus en plus nombreux à y croire...

Thomas Legrand

Dans ses mémoires, JK Galbraith consacre un certain nombre d'anecdotes au langage fleuri et teinté de scatologie de LBJ. Je n'ai pas retrouvé la page, mais au chapitre 28, il lui prête ces mots : "mieux vaut un indien dans votre tipi qui pisse dehors qu'un indien dehors qui pisse dans votre tipi"

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.