Podcast France inter l'édito éco avec dominique Seux
vues8042
Émission animée sur France Inter par
Dominique Seux

L'actualité économique décryptée par Dominique Seux Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.

Podcast radio classé dans : Économie

Écouter et Télécharger le Podcast
France Inter L'Édito éco

Chargement des podcasts
0
CO2 : il faut aller deux fois plus vite

1
A moins de 20 milliards, on a plus rien !

2
Une taxation de Total et de CMA-CGM ?

3
Charbon, beaux discours et ... faits

4
Le blocage politique, un problème économique

5
La Bourse insensible à la politique

6
Emissions de CO2 : en France, elles baissent

7
Fake news, trop c'est trop !

8
Taux d'intérêt, attention danger !

9
Où en est la mondialisation ?

10
Fin du thermique en 20354 : c'est historique

11
Mélenchon : un choc fiscal inédit

12
Inflation, de quoi parle-t-on ?

13
De la fébrilité autour d'Elon Msuk

14
Une RATP à deux vitesses

15
Inflation : la stratégie cachée de Macron

16
La France championne de l'attractivité

17
Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

Vous êtes sur la page pour écouter et télécharger le
Podcast France inter l'édito éco avec dominique Seux ,
une émission de radio catégorisée dans : Économie

Commentaires des internautes auditeurs

La CGT

Bonjour, mr SEUX parle de la CGT comme un syndicat en perdition contrairement à la CFDT. La CGT compte environ 800.000 syndiqués, plus que tous le partis politiques réunis et autant que la CFDT. Elle gagne de nombreux procès aux prud'hommes malgré tous les obstacles qui lui sont mis; elle est sur tous les fronts au quotidien (sans papier, sdf, travailleurs détachés, migrants et droits des salariés...). C'est inadmissible sur une radio publique de faire croire qu'il n'y aurait qu'un syndicat "réformiste" capable d'accepter et de prendre en compte l'évolution du monde.

Celle ci creuse les inégalités et la CGT propose d'autres voies ou l'humain passe avant les profits de quelques actionnaires. Les salariés lorsqu'ils ont des problèmes se tournent régulièrement vers la CGT pour sa défense.

La CGT aide les salariés qu'ils soient syndiqués ou non. Non la CGT n'est pas morte. Elle gène car elle n'adhère pas aux idées du profit coûte que coûte qui génère la montée de l’extrême droite. Les batailles sur le terrain sont de plus en plus difficiles car les médias sont souvent plus avenants avec les organismes proches de la politique du gouvernement et de la finance. On essaie de nous enfermer dans une pensée unique alors qu'il y a d'autres chemins possible. L'humain doit passer avant la finance et les profits outrageux.
Bonne journée, Jules

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.