Podcast France Inter Inter soir Journal de 19h avec Hélène Fily
vues16095
Émission animée par
Hélène Fily

Le rendez-vous d'information de 19h du lundi au vendredi Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.
Podcast radio classé dans : Actualité
64 épisodes disponibles

Écouter et Télécharger les Podcasts
France Inter Inter soir - Journal de 19h

Chargement des podcasts
0
Le 18/20 : le journal de 19h du mercredi 19 juin 2024
19.01 MB

1
Le 18/20 : le journal de 19h du mardi 18 juin 2024
18.35 MB

2
Le 18/20 : le journal de 19h du lundi 17 juin 2024
19.06 MB

3
Le journal de 19h du vendredi 14 juin 2024
19.67 MB

4
Le 18/20 : le journal de 19h du jeudi 13 juin 2024
18.92 MB

5
Le 18/20 : le journal de 19h du mercredi 12 juin 2024
18.42 MB

6
Le 18/20 : le journal de 19h du mardi 11 juin 2024
18.24 MB

7
Le 18/20 : le journal de 19h du lundi 10 juin 2024
18.15 MB

8
Le journal de 19h du vendredi 07 juin 2024
19.52 MB

9
Le 18/20 : le journal de 19h du jeudi 06 juin 2024
19.39 MB

10
Le 18/20 : le journal de 19h du mercredi 05 juin 2024
19.51 MB

11
Le 18/20 : le journal de 19h du mardi 04 juin 2024
19 MB

12
Le 18/20 : le journal de 19h du lundi 03 juin 2024
19.14 MB

13
Le 18/20 : le journal de 19h du vendredi 31 mai 2024
18.19 MB

14
Le 18/20 : le journal de 19h du jeudi 30 mai 2024
18.33 MB

Vous êtes sur la page pour écouter et télécharger le
Podcast France Inter Inter soir Journal de 19h avec Hélène Fily ,
une émission de radio catégorisée dans : Actualité

Commentaires des internautes auditeurs

phrases de madame Fily

Il est pénible d'écouter madame Fily qui parle sans faire de pause puis tout à coup, prête à exploser, aspire bruyamment une grande goulee d'air pour repartir à toute allure, enfilant les sujets les uns à la suite des autres toujours sans respirer.
Autre tique : l'accentuation des consonnes pour exagérer les effets. Ça n'a même plus de sens. Une volonté de théâtralité, peut-être. S'il vous plaît prenez des cours et lisez vos textes avec plus de naturel, de fluidité et pensez un peu à l'auditeur qui suivant une info est surpris d'entendre une nouvelle info
succéder à la précédente sans césure entre les deux et une respiration survenir au milieu de nulle part.

Privatisation de la SNCF

Au Japon, un train est maintenu pour une seule cliente, il lui permet d'aller à la FAC ! En plus au Japon ils sont à l'heure...
JE ne remercie pas ce con qui est venu déverser des tombereaux de conneries sur les ondes !
On parle de dette, il faut la mettre en rapport avec le capital de la SNCF et avec son chiffre d'affaire. De plus l'argent est peu cher, les intérêts devraient être très faibles, ce n'est pas le cas, il y a donc des rentiers qui se font du blé sur notre dos. Et j'entends dire que la SNCF sous prétexte de participer à la concurence a acheté telle ou telle compgnie étrangère... Elle est aussi là la dette !
En 2000, c'est à dire 3 ans après la privatisation de France Telecom, cette nouvelle SA a été la société la plus endettée au monde, 83 Milliards d'Euros ! Et elle a contractée cette dette en quasiment un an, en rachetant des boites un peu partout en Europe, dont Orange. Alors ne nous racontez pas que la concurence c'et mieux et que la dette est un problème. La dette peut devenir un PB en cas de privatisation et pas le contraire !
Ne touchez pas aux services publics, c'est le bien commun, c'est à nous tous, si vous voulez tout casser passez par un référundum !
Révolution !

Emplois en CDI en Espagne... oui mais

Je cite : "La flexibilité de l'emploi en Espagne a permis de créer 300.000 emplois en CDI en l'espace de plus d'un an"

vous oubliez de dire que tout contrat de travail en CDI est conditionné à une période d'essai de un an !!!

C'est difficile de considérer dans ce cas qu'il y a une plus grande sécurité pour les salariés.

les personnes qui parlent et

les personnes qui parlent et se justifient de faire leur travail sont à vomir:

aujourd'hui une prise d'otage est systématiquement gérée par les forces spéciales d'intervention alors ce que j'entends c'est du vomi.

Dire que nous sommes accrochés à notre transistor pour avoir les détails croustillants c'est avilir l'humain à son coté sombre qui est la réalité inavouable à savoir le monde se construit par la violence.
C'est du pain béni pour les journaleux qui vont se victimiser quand la "censure" leur pend au nez. J'ai écouté oui mais tout le monde faisait son travail et on a déjeuné tranquille avec un bon verre de vin à la santé de ceux qui sont mort. Mort de rire et/ou de peur.
Si j'étais terroriste aujourd'hui évidemment j'écouterais la radio et regarderais la tv pour avoir plus d'infos que les Forces d'intervention.
Les pauvres journaleux, ils ne savent pas qui prendra la responsabilité: pathétique, et même débile. Que tous ceux là partent en ukraine et en Afrique pour payer le coup de rouge aux rebels, assassins, extrémistes, etc et qu'ils reviennent nous dire que c'était sympa!!!
Et l'auditeur en ce moment a raison : quand on ne sait pas, ON FERME SA GUEULE!!!!!
C'est du voyeurisme alors ou de l'information, ça devient malsain votre emission donc je zap sinon j'vais défoncer ma radio!!!

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.