Podcast France Inter Des vies françaises avec Charlotte Perry
vues11656
Émission animée sur France Inter par
Charlotte Perry

Portraits sensibles de héros ordinaires Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.

Podcast radio classé dans : Histoire - Personnalité

Écouter et Télécharger le Podcast
France Inter  Des vies françaises

Chargement des podcasts
0
Mohammed Kenzi, une vie en exil. Episode 01: de zinc, de bois et de goudron

1
Sylvette, la maison du bon accueil

2
Soukéyé, une maman à la rue

3
Alzheimer, mon père et moi 2/2 : Je vis avec Dali

4
Alzheimer, mon père et moi 1/2 : Patricia Herrscher, une aidante heureuse

5
Les vies de Muriel Ferrari 4/4 : Un bouchon connu jusqu'au Japon

6
Les vies de Muriel Ferrari 3/4 : Une vie de tapin

7
Les vies de Muriel Ferrari 2/4 : Une vie de voleuse

8
Les vies de Muriel Ferrari 1/4 : Née sous une drôle d'étoile

9
Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

Vous êtes sur la page pour écouter et télécharger le
Podcast France Inter Des vies françaises avec Charlotte Perry ,
une émission de radio catégorisée dans : Histoire - Personnalité

Commentaires des internautes auditeurs

Martin James Bartlett ( festival international de piano - la roq

J’ai assisté dimanche 31/7/22 au concert de Martin James Bartlett . Je vs livre ci- dessous un court texte qui tente de traduire mon ressenti pdt et après ce moment magique pr moi . Peut être trouverez vs intéressant de le partager avec vos auditeurs .
Avec mes remerciements
ASD

A corps-accords

Il trône majestueux, imposant. Seul en scène, revêtu de son costume d’apparat , une laque noire . Il attend l’invité du jour, son partenaire pour quelques instants de grâce. Le ventre béant , le cœur à l’air, ouverts en grand. Prêts à recevoir, prêts à donner. Prêts à faire couple.

Le jeune homme fait son entrée . Concentré, le regard perdu au loin, les yeux tournés vers l’intérieur. Le pas un peu trop affirmé pour être tout à fait sincère. On sent l’appréhension, l’intimidation aussi–c’est un débutant. Il salue son public, lâche l’unique  bouton de sa veste, – il veut être à l’aise ,libre de ses mouvements -, avant de s’asseoir sur le tabouret dont il règle la distance et la hauteur. Un ajustement machinal,mécanique; un geste de réassurance sans doute.
Il lève enfin les yeux; lentement , avec un immense respect, il incline la tête devant le maître. Il doit être à la hauteur. Il ne veut pas décevoir. Il sent les battements de leur cœur vibrer à l’unisson.
Entre eux, pas d’écran, même pas celui d’une feuille de papier. Ses partitions, il les connaît par cœur ; il les a tant répétées. Entre eux ,l’accord des corps, brut, sans fard.

Une respiration, infime et les premières notes surgissent des entrailles de la boîte noire, résonnent , emplissent l’air.Elles embarquent le public médusé, sidéré. Le souffle coupé.

Les doigts du garçon courent sur le clavier,dans un sens puis dans un autre, crochètent au-dessus des touches, rebondissent tels des cabris sur les rectangles noirs et blancs. Tantôt ils dévissent, dévalent la pente des octaves, se cognent au dos du do grave. Tantôt ils caracolent vers le sommet des aigus. Un va et vient fascinant,brillant.

A quelques centimètres du clavier, le corps du pianiste se met en mouvement, s anime lui aussi .Sa tête s’enroule sur le sternum, le buste s’aplatit devant le maître, se couche sur les touches qu il recouvre et caresse avec vigueur ou délicatesse , - c est selon l’humeur du compositeur , l’interprétation de l’artiste . Il attire à lui le maître, l’enlace, tente de l’entraîner dans sa danse. Le grand homme hésite, résiste, renvoie l’élève au loin, en arrière . Il veut savoir avant de se donner corps et âme , ce que le jeune homme a au fond des tripes. Il veut  être sûr du cœur de son cavalier . Il veut des preuves, de la vélocité, de la technique de son partenaire. De son amour de la musique .Le jeune musicien ne lâche rien, ne cède rien. Cette danse ,il la veut.

Quelques mesures suffisent pour conquérir le maître. La salle de concert devient salle de bal . Sur la scène ,le pianiste et son instrument entament leur ballet, un corps à corps où l’intime et le sensuel se lient , se délient et se relient ,ravissent le spectateur , l’emportent vers d’autres rivages , d autres accords .

( Martin James Bartlett-31/07/2022.
FIP de la Roque d’Anthéron )

chanteuse

bonjour,

je cherche le nom d'une jeune chanteuse espagnole qui marie le flamenco et la modernité. Merci de m'indiquer son nom ... et bravo pour l"emission.

Rosalia peut être... A

Rosalia peut être... A découvrir en tout cas !
Bonne écoute.

nom de l'artiste

Bonjour, je recherche le nom de la jeune femme violoncelliste et chanteuse, dont a parlé André Manoukian ce matin.
Merci

recherche chanteuse d'André

Bonjour,
Je recherche désespérément une chanteuse présentée par André Manounou lors d'une matinale de France inter, cet automne, une chanteuse avec un charme absolu, son nom était constitué de deux prénoms, proche de léticia sabrina, un truc dans ce genre, une voie d'une sensualité inouïe, je n'en dors plus.... merci de votre aide pour la retrouver

Kandace springs

Kandace springs

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.