1044
Arte Radio


Reportages, Témoignages et Bruits pas sages.


Animateurs
Voir en pleine page
Recherchez dans la liste en tapant un mot clé

Les derniers articles Arte Radio

Tenue laïque exigée


21-09-2023Comment un lycée du 93 se débrouille avec la laïcité

"Enlève ton voile ! " Chaque matin, à l'entrée du lycée, le rituel des surveillants qui interpellent les élèves traduit un malaise qui est devenu un débat de société. Mais alors comment parler tranquillement et faire retomber la pression ?

Au lycée Paul-Éluard de Saint-Denis, dans le cadre d'un atelier radio, des élèves, surtout des filles qui portent le voile, débattent avec leurs enseignants et leurs pairs d'un sujet sensible : la relation entre laïcité et religion et la manière dont chacun la vit, parfois au plus intime, sous le régime de la loi de 2004.?Et vous, vous vous débrouillez comment avec la laïcité ?? À partir de cette simple question posée tout au long d'une année scolaire, la parole, libre, se déploie en d'étonnantes nuances devant le micro :  si certaines lycéennes vivent l'application de la loi comme une violence et une négation de ce qu'elles sont, d'autres la vivent avec plus de sérénité parce que ?C'est chacun sa croyance !?Avec, en fond sonore, le train-train de la vie lycéenne, les rires, les doutes et les chansons, les sorties au musée, les cours, l'atelier théâtre et l'exercice de la photo de classe. Une réalité quotidienne pas facile, mais loin de tout catéchisme religieux? ou républicain.

Merci pour leur accueil à la direction, à l'ensemble du personnel et aux élèves du lycée Paul-Eluard de Saint-Denis. Merci en particulier à Andréa, Bassim, Binta, Brizio, Carla, Deborah, Havir, Leïla, Marianne, Maeva, Sadia, Lucie-Rose, Yasmine et leurs camarades des classes de première HGGSP et terminale de l'année scolaire 2022-23 ; et à Camille Taillefer, professeure d'histoire-géographie, ainsi qu'à Jean-Pierre Aurières, professeur d'histoire-géographie, Fanny Capel, professeure de français, Hassina Ouacif, agente d'entretien, Gilles Petel, professeur de philosophie, Julie Rual, professeure d'art plastiques, Mona Railhes, conseillère principale d'éducation, Loïc Vidal, professeur de français et de théâtre, Thierry Blotin, atelier musique, Jonathan Navarre, professeur d'EPS, Pierre Gandolfi, professeur de physique. 

Enregistrements : novembre 2022 à mai 2023 - Prises de son, entretiens et montage : Marina Julienne et Irène Berelowitch - Réalisation : Annabelle Brouard - Illustration : Laurianne de Lépine - Production : ARTE Radio

Balle de break


15-09-2023Gagnant du concours de podcasts 2023

Afin d'arrondir ses fins de mois, S. lance des paquets par-dessus le mur d'une prison. Drogues, cartes SIM ou dürüms, les colis sont empaquetés dans des balles de tennis cellophanées. Une opération dangereuse régie par des consignes strictes imposées par « son grand ».

Inspirée d'une rencontre avec un lanceur de colis, l'écriture de cette fiction se base principalement sur l'enregistrement de son témoignage. Par souci de protection et de préservation de l'anonymat, Noé a décidé, en accord avec son témoin, de remplacer sa voix par celle d'un comédien.

Noé Béal travaille dans le monde de la radio depuis quelques années. Il commence à faire ses armes en tant qu?animateur socio-culturel et réalisateur chez Comme un Lundi, une association de réalisation et de production sonore et visuelle qui accompagne et valorise l'expression de publics précarisés par la parole.

1er prix du concours de podcasts 2023 "Un été tout neuf"  :
Le jury a été emballé par ce podcast dans lequel la fiction se met au service du travail documentaire, pour faire entendre un témoignage fort sur un aspect peu connu de la vie en prison. Un récit tendu et maîtrisé, porté par une mise en ondes d'une grande justesse.

Enregistrements : été 2023 - Réalisation : Noé Béal - Aide à la conception : Virgile Guillaud, Naïm Bakhtiar, Zana - Mix : Charlie Marcelet - Production : ARTE Radio

À c'ur ouvert


13-09-2023Avec son nouveau coeur mon père se libère d'un lourd secret

« Il y a trois ans, mon père Jean attend la greffe d'un nouveau c'ur. Au même moment, j'entends pour la première fois battre dans mon ventre le c'ur de ma fille Aglaé. En parallèle, le c'ur de ma grand-mère paternelle, Geneviève, est à bout de souffle. C'est donc un moment où, sur quatre générations, il se passe quelque chose d'intense dans nos corps et dans nos c'urs. 
Mon père est greffé avec succès. Après la transplantation, je lui demande comment il se sent. Il me répond : ?Tu sais, j'ai l'habitude de me dissocier : d'un côté ma tête et de l'autre mon corps?. Et là, je sais de quoi il veut me parler. » (Léa Chatauret) 

Léa Chatauret 
Après des études de sociologie et de Sciences politiques à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Léa Chatauret est monteuse de films documentaires montrés dans de nombreux festivals (Berlinale, Visions du Réel, Cinéma du Réel, IDFA...). Elle intervient régulièrement à la Cinéfabrique, pour le GREC, au DEMC de l'Université Paris-Cité, et participe à plusieurs commissions d'aides sélectives.

Remerciements 
Jean Chatauret, Catherine Mabille, Elise et Noémie Chatauret, Marie Baget, Franck Thomas et Aglaé Chatauret Thomas, ainsi que les nombreuses oreilles attentives et amicales.

Ressources :
- Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (CIIVISE) 
- Service National d'Accueil Téléphonique de l'Enfance en Danger

Enregistrements : septembre 19-mai 23 - Musique originale (piano) : Arno Ledoux - Prises de son, entretiens et montage : Léa Chatauret - Réalisation : Léa Chatauret & Samuel Hirsch - Mixage : Samuel Hirsch - Illustration : Laure Guillebon - Production : ARTE Radio - Arno Ledoux

Grandeur nature


6-07-2023Grande taille, petits problèmes

Jeanne, 31 ans, mesure 1m85. Soit 21 cm de plus que la Française moyenne et 9 cm de plus que le Français moyen. Depuis qu?elle est petite, elle est grande : dès son enfance, celle qui est déjà perçue comme hors norme doit faire avec les ?Tu n'auras jamais de petits copains? ou ?Il fait beau, là-haut ??. Conséquences : le sentiment d'encombrer en permanence, une maladresse récurrente et des tentatives grotesques de compenser sa taille, dans la rue, en soirée et même au lit. La très grande taille pour les femmes n'est pas un handicap, mais c'est quelque chose qui dérange la norme du genre. Et en effet, comment ne pas angoisser quand les statistiques prouvent que les femmes très grandes ont moins d'enfants et sont moins souvent en couple que les femmes de taille « normale » ? Comment dédramatiser ? Comment le vivent ces 2% de femmes dont la tête dépasse la foule ?

Dans ce premier podcast, Jeanne Paravert est allée à la rencontre de nombreuses femmes à la taille « hors norme », âgées de 24 à 80 ans : la sociologue Marie Buscatto, 1m88, (La TRÈS grande taille au féminin, CNRS Editions), Aïsha, 1m80 (1m90 avec les talons qu?elle arbore fièrement), ainsi que Léa, une comédienne-danseuse, la musicienne Blumi (Emma Broughton) qui a composé la musique de ce podcast et la comédienne Sandrine Kiberlain (1m74).

Enregistrements : octobre 2022-mars 2023 - Réalisation et mixage : Samuel Hirsch - Musique originale : Blumi - Saxophone et trompette : Mattia Feliciani - Mixage musique originale : Yann Arnaud - Illustration : Charles Berberian - Production : ARTE Radio - Blumi, Mattia Feliciani

Scènes de ménage


14-06-2023Comment se disputer quand on vit à deux

Depuis que Clara a emménagé avec son copain il y a six mois, ils ont de nouveaux sujets de conversation : de quelle manière range-t-on les casseroles ? Est-ce que l'on passe la raclette après la douche ? Doit-on replacer le joint du lave-vaisselle avant de le lancer ?
Clara avait souvent entendu dire que « le plus important dans un couple, c'est la communication ». Elle n'avait pas imaginé que les échanges seraient aussi romantiques. Mais après tout, pourquoi pas ?

Ce projet a été initié lors de la formation «Initiation artistique et technique à la réalisation sonore » de Phonurgia Nova.

Enregistrement : mars et mai 2023 - Réalisation : Arnaud Forest - Illustration : Fany Ava - Production : ARTE Radio

Comme des oiseaux


24-05-2023L'enfance volée des Amérindiens de Guyane 

Leurs voix ont longtemps été tues. Entre 1930 et 1980, environ 2000 enfants amérindiens et bushinengués de Guyane ont été arrachés de force à leurs familles et placés dans des pensionnats tenus par l'église catholique. Si on connaît l'histoire des pensionnats autochtones au Canada et en Australie, on sait moins que ce procédé d'assimilation coloniale a également été mis en place par la France, sur ce territoire d'Amérique du sud. Gérés par des religieux et financés par l'État, ces "homes indiens" furent le passage obligé de plusieurs générations d'enfants sacrifiés sur l'autel de la République une et indivisible. Là-bas, loin de leurs villages et de leurs proches, il fallait se lever tôt, prier, ne pas parler sa langue. Ce quotidien fait de maltraitances et d'interdictions voulait leur faire oublier leur culture, leur spiritualité ; les transformer en "bons petits Français". Depuis peu, d'anciens et anciennes pensionnaires prennent la parole. Documentaire choral, Comme des oiseaux écoute le récit de trois d'entre eux. Leurs voix sont rares et puissantes, elles nous invitent à relire l'Histoire. Comment ces enfants ont-ils grandi ? Comment ont-ils choisi de se reconstruire ? 
Aujourd'hui, les Amérindiens de Guyane se mobilisent pour obtenir la création d'une Commission Vérité et Réconciliation sur le modèle du Canada. 
En 2023, un ?home? est toujours en activité à Saint-Georges de l'Oyapock. Il accueille une soixantaine d'enfants.

Publié en septembre 2022, le travail précieux de la journaliste Hélène Ferrarini  "Allons enfants de la Guyane " (Editions Anarchasis) a permis de prendre conscience de l'ampleur du phénomène et de la façon dont l'État français et l'église catholique ont travaillé main dans la main pour évangéliser et "civiliser" les enfants autochtones de Guyane. 

Remerciements : Hélène Ferrarini, Kadina Johannès, Alexis Tiouka, Tawakele Kouyouri, Marie Renault 

- Journaliste et réalisateur radio indépendant, Clément Baudet travaille le documentaire pour différents médias (France Culture, le CNRS, Le Monde). Il a un tropisme prononcé pour les sciences, l'environnement et les sujets de société. Attaché aux voix humaines et aux ambiances, il aime raconter des histoires avec ou sans paroles et fait partie du collectif Phaune Radio
- Alice Lefilleul est chercheuse indépendante en littérature comparée et en anthropologie. Autrice et réalisatrice sonore, elle travaille à faire circuler les imaginaires et mettre en avant les récits silenciés par l'histoire. Elle a collaboré à de nombreux médias et fait partie du collectif Making Waves.

Références :
- « La légende de Kalali » d'Eléonore Kadi Johannes, à paraître en août aux éditions Mahury.
- « Allons enfants de la Guyane », d'Hélène Ferrarini, aux éditions Anarchasis.
- « Petit guerrier pour la paix », d'Alexis Tiouka et Hélène Ferrarini, aux éditions de l'Ibis rouge.
- L'Espaces Autochtones de Radio Canada.

Enregistrements : novembre 22 - Entretiens et prises de son : Clément Baudet et Alice Lefilleul - Tambour et chants : Alexis Tiouka - Musique additionnelle : Charlie Marcelet - Réalisation & mixage : Charlie Marcelet - Illustration : Xavier Lissillour - Production : ARTE Radio - Alexis Tiouka ; Charlie Marcelet

La prison c'est pas l'hôtel


12-04-2023Une psychologue raconte la violence du système carcéral

Claire, 30 ans, est psychologue dans une prison pour hommes. En théorie, son travail consiste à accompagner les détenus, à prévenir les passages à l'acte, à les aider à préparer leur réinsertion. Mais dans un milieu pénitentiaire dysfonctionnel, violent, abandonné par les pouvoirs publics, c'est carrément "mission impossible". Pour la première fois, Claire témoigne sur la réalité de la vie en détention, loin des regards de la République. 
Car comment effectuer un travail thérapeutique avec des hommes qui ne reçoivent pas à manger tous les jours ? N'ont droit qu?à trois douches par semaine ? Sont forcés de vivre parmi les cafards ? À la violence des conditions de détention s?ajoute celle subie par les soignants. Celle de l'institution, dont le manque de moyens humains et matériels ouvre la voie aux pires drames. Avec humour et fraîcheur, malgré tout, Claire s'interroge : son travail a-t-il encore un sens dans des conditions aussi dégradées que dégradantes ?

Daphné Turpin est journaliste et cadreuse de documentaires. Elle travaille notamment pour ARTE et France Télévisions. C'est son premier podcast.

Enregistrements : janvier 23 - Réalisation et mixage : Charlie Marcelet - Musique originale : Charlie Marcelet et Vincent Tuân Lépinaux - Illustration : Joseph Delhomme - Production : ARTE Radio - Charlie Marcelet et Vincent Tuân Lépinaux

Ma grand-mère est accro aux Sims


9-03-2023Une double vie à 78 ans

Josiane, la grand-mère de Diane Sprimont, est mordue des Sims. Un célèbre jeu de simulation sur ordinateur qui permet de créer des personnages et d'organiser leur quotidien dans les moindres détails. « S?ils ne sont pas gérés, ils font des bêtises? » , explique-t-elle. Une à deux heures par jour depuis 2007, tandis que son mari Bernard vaque à ses occupations, Josiane rejoint ainsi sa tribu numérique, présidant aux repas, aux parties de "crac-crac" (comme on dit dans le jargon Sims) ou aux naissances qui s?ensuivent. Un monde virtuel où la mort rôde, mais où les petits bobos et autres assauts redoutés de la vieillesse n'existent pas... En dix minutes aussi drôles que touchantes, le récit d'une addiction refuge, rythmé par les confidences d'une attachante gameuse de 78 ans.

Enregistrements : janvier 23 - Réalisation et mixage : Charlie Marcelet - Illustration : Electronic Arts - Production : ARTE Radio

Ya Rayah, l'exil en dansant


17-02-2023Pourquoi le tube de Rachid Taha raconte l'histoire de France

"Viens danser, c'est ta chanson !" : c'est ce qu'entendent Hassen et Mehdi à chaque fois que résonne en soirée l'intro de "Ya Rayah", le tube de Rachid Taha.C'est le point de départ d'une enquête documentaire et décontractée sur cette chanson qui fut deux fois un succès. Créée par le chanteur algérien Dahmane El Harrachi en 1971, ?Ya Rayah? raconte la douleur de l'exil en France et le regret du pays natal. Sa reprise par Rachid Taha en 1998 triomphe sur les dancefloors du monde entier et unit la France lors du concert "1, 2, 3 Soleil" à Bercy.Dans les deux cas, ce tube chanté en arabe est aussi une chanson française, car produite et enregistrée en France. Elle appartient désormais à notre patrimoine commun. C'est l'une des mille histoires racontées à deux grands documentaristes, Hassen Ferhani (143, rue du Désert) et Mehdi Ahoudig (Poudreuse dans la Meuse). On les suit dans les bars de Noailles (Marseille) et de Barbès (Paris) ; chez l'historienne et musicologue Naïma Huber-Yahi ; chez le musicien Hakim Hamadouche dont la mandole porte la version de Taha ; avec le musicien Sofiane Saïdi ; avec les coiffeurs et les vendeurs de Marlboro. À l'aide d'analyses brillantes et de punchlines, de témoignages et de confidences, ce documentaire questionne ce que la chanson "Ya Rayah" dit de l'histoire des Français d'origine maghrébine et de leurs exils intimes.

Avec Naïma Huber-Yahi (historienne et musicologue), Hakim Hamadouche (musicien et mandoliste de Rachid Taha), Slimane Dazi (comédien et ami de Rachid), Sofiane Saïdi (chanteur, musicien), Rafik (coiffeur à Barbès), Toufik Baalache (ami de Rachid), Farid Diaz (rappeur), Mohamed Kably (musicien), Tahar Kessi (cinéaste), Sofiane Allaoua (musicien), des voix diverses de Noailles et de Barbès. 

Hassen Ferhani 
Réalisateur, chef-opérateur et photographe né en 1986 à Alger, Hassen Ferhani a nourri sa passion au ciné-club Chrysalide dont il est co-animateur de 2003 à 2008. Les Baies d'Alger (2006), court-métrage de fiction, est repéré dans plusieurs compétitions internationales. S?ensuivent Le vol du 140 (2008, Fémis d'été), Afric Hotel (2010, coréalisation) et Tarzan, Don Quichotte et nous (2013). Il forge ainsi sa démarche ? un travail sur le réel imprégné de fiction ? dont il donne la pleine mesure avec ses deux longs-métrages multi-primés. Dans ma tête un rond-point (2015) est, entre autres, lauréat du Grand Prix FID et du McMillan-Stewart Fellowship (Harvard) et devient le premier film à recevoir deux Tanit d'Or au Festival de Carthage. Parmi une vingtaine de distinctions (Alger, Nantes, Séoul, Toronto, Turin, Valdivia?), 143 rue du Désert (2019) lui vaut le Léopard du meilleur réalisateur émergent au Festival de Locarno.  

Mehdi Ahoudig
Mehdi Ahoudig est un réalisateur sonore et audiovisuel multi-primé, né à Pantin en 1967. Il réalise des bandes-son pour le spectacle vivant de 1995 à 2015. Depuis 2004, il réalise des podcasts documentaires pour ARTE Radio dont « Wilfried », « Poudreuse dans la Meuse » (Prix Europa 2015, Prix grandes ondes 2016), « Qui a connu Lolita ? » (Prix Europa 2010), ainsi que pour France Culture. Il réalise aussi des documentaires pour le web, dont « A l'abri de rien » (Prix Europa 2011). Il a réalisé plusieurs films documentaires dont  « Une caravane en hiver » produit par Squawk (prix de la diffusion Raï au Primed en 2020). Le film « La parade » co-réalisé avec Samuel Bollendorff, reçoit une étoile de la SCAM en 2018. En 2022, tous deux ont proposé le film "Il était une fois dans l'Est" et une exposition multimédia, « Frontaliers, des vies en stéréo », pour la capitale européenne de la culture Esch-Sur-Alzette au Luxembourg.  

Entretiens et prises de son : Hassen Ferhani, Mehdi Ahoudig - Réalisation : Mehdi Ahoudig et Samuel Hirsch - Guitare basse et mix : Samuel Hirsch - Illustration : Zaven Najjar - Production : ARTE Radio  - Samuel Hirsch

La sténo, l'écriture secrète des femmes


10-01-2023Comment des milliers de femmes ont trouvé un emploi, une autonomie et un langage codé

Des années 1920 à la fin des années 70, de très nombreuses femmes accèdent aux emplois de bureau à travers la sténographie. Une technique d'écriture rapide qui permet d'écrire à la vitesse de la parole pour pouvoir ensuite taper le texte à la machine. Elles deviennent ainsi des sténo-dactylos, comme les fameuses secrétaires que l'on voit dans les films. Des milliers de jeunes femmes trouvent là un emploi et une autonomie nouvelle. Janine, Françoise et Hélène racontent ce qu?a été ce métier très particulier, quasi-exclusivement féminin, entre don de soi et manque de reconnaissance. Elles dévoilent aussi comment, le soir venu, elles utilisent parfois la sténo comme une écriture secrète pour tenir leur journal intime...

Pour son premier podcast, Clara Blein-Renaudot mêle des témoignages inédits, un entretien avec la sociologue Delphine Gardey ("La dactylographe et l'expéditionnaire. Histoire des employés de bureau (1890-1930)", Belin, 2001) et des archives sonores croquignolesques. Ancienne étudiante aux Beaux-Arts, elle documente aussi au fil du documentaire son propre apprentissage de la sténo.
Ce documentaire a bénéficié de l'aide à l'écriture de podcasts du ministère de la Culture. 

Enregistrements : novembre 21-septembre 22 - Prises de son, montage, texte et voix : Clara Blein-Renaudot - Réalisation et mix : Anna Buy - Illustration : Lise Iris - Production : ARTE Radio

Vous êtes sur la page pour écouter Arte Radio en direct