La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur
1178
Radio Laser

Radio Laser est une radio associative créée en 1992 par un petit comité de quatre personnes. Elle est située en Bretagne, à Guichen, non loin de la ville de Rennes. Six permanents et soixante-quinze bénévoles composent actuellement l’équipe de la radio, qui s'intéresse principalement aux évènements se déroulant au sein de la ville de Rennes mais aussi à tout le pays des Vallons de Vilaine (vingt-cinq communes). Cette radio locale émettant sur l'onde 95.9 FM se dirige donc aux zones urbaines, péri urbaines et rurales. Sa zone d’émission couvre 650 000 habitants.
Radio Laser s’adresse à un public allant de 20 à 55 ans.


Les Actus Radio Lazer

Balade Tropicale en podcast

24-10-2020

Balade Tropicale en podcast

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


AlaCantorad-Hommage... puis Réflexions sur le Vélo

24-10-2020
Avant de commencer cette chronique, nous tenons, comme beaucoup de nos concitoyens, à exprimer notre émotion et notre indignation face à un assassinat odieux perpétré il y a une semaine: que Vive la liberté d'Expression! Dans cette nouvelle chronique, nous menons une réflexion sur de nombreuses facettes relatives au vélocipède.
AlaCantorad-Hommage... puis Réflexions sur le Vélo

Partage, émotion et indignation face à un crime d'il y a 8 jours se voulant nier la liberté d'expression et la liberté d'enseigner les valeurs de notre république démocratique et laïque. Hommage à Samuel Paty honteusement et lâchement assassiné, soutien à ses proches. « Ils ne passeront pas » a dit le Pdt de la République. Oui, bien sûr, mais au delà de notre émotion, de notre révolte, de nos manifestations contre cet acte odieux, comme nous le faisons à chaque fois que ce genre d'atrocité et d'outrage à notre démocratie laïque se produit, il nous faut AGIR et PRENDRE DES DECISIONS ESSENTIELLES POUR QUE CELA S'ARRETE et « qu'ils ne passent pas » ! 
I) Introduction Rappel du thème et de la chronique précédente. Nous allons approfondir brièvement les « trois âges sociologiques » du vélo puis explorer les modalités de la pratique du vélo et les motivations amenant à le considérer comme un bon moyen de transport sur de courtes distances.
II) Les trois âges du vélo & la circulation  vélocipédique, Réflexions à propos de deux articles
Article de Philippe Bernard : " La révolution du vélo tourne à l'embrouille", Le Monde, Humanités/Chronique, 05 octobre 2020.
Article de Philippe Gaboriau : "Les trois âges du vélo", Vingtième Siècle, revue d'histoire, n°29, 17-34,1991..
III) Le Vélo « pratique et utile » ( en ville, pour aller travailler, pour faire ses courses,...) # VAElectrique ou pas ; # le problème des pistes cyclables ; # le problème du stationnement des vélos ; # La pollution pour les cyclistes le nez au niveau des pots d'échappement, les particules fines... ; # La cohabitation entre piétons et voitures ; # Proportion H et F ; # Batterie au lithium et environnement et aussi aspect sociologique en Afrique et Chine. A noter que depuis quelques années des vélos avec des piles à Hydrogène (principe: par hydrolyse de l'eau, H2O )commencent à être commercialisés.  Atout important: ces vélos auraient une autonomie de plus de 120km et éviteraient l'utilisation du lithium.
IV) Vélo et activités sportives  # Santé: bon pour tout (systèmes cardiovasculaire, pulmonaire, musculosquelettique, ?); bon pour le moral et le cerveau. Sport porté donc moins de chocs ...moins stressant pour les articulations... # COVID-19 et vélo; # Est-ce que le VAE, c'est du sport ? Oui;
# Dopage : EPO, transfusion, altitude,... mini-moteurs électriques sur vélos de course.
V) Conclusion

Ecoutez notre podcast ci-dessous et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet .
              Bien à vous toutes et tous....                                  
Bernard,   André &  Gilles


Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


METALOROCK - 181 - ACDC

24-10-2020
Émission consacrée à AC/DC avec un florilège de morceaux qui évoquent le rock 'n roll.

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Magali Arnal est l'invitée de "Et nous, liserons" de cette semaine

24-10-2020
Autrice et dessinatrice pour la jeunesse, Magali répond aux questions de Sophie , avec humour et gentillesse, tout simplement !
Après des études aux Beaux-Arts à Rennes, Magali ARNAL a beaucoup dessiné, illustré, colorié puis a envoyé ses planches et ses dessins aux éditions L'école des loisirs. Après des échanges fructueux, la collaboration entre la créatrice et la maison d'édition a donné naissance à un premier album, Notre camping car. Suivront trois autres albums, Capitaine Maman, Les bijoux du Maharadjah, et tout récemment, Petits sauvages ! Bien sûr, des projets sont en cours !
Magali nous parle de ses études, de ses débuts dans la littérature jeunesse, des événements tout simples qui ont inspiré ses histoires. Elle nous explique sa manière de travailler, de s'organiser, ses techniques d'illustratrices ... Puis Sophie interroge notre invitée sur ses albums, nous lit des extraits !
Enfin, Magali nous présente deux coups de coeur de son enfance, deux albums qui l'ont accompagnée, petite fille ! (Caroline à la mer de Pierre PROBST et Gaëtan Quichon, de Anaïs VAUGELADE.)
Nous ne saurions bien sûr conclure l'émission sans l'indispensable coup de coeur de Sophie.
(Le syndrome du spaghetti de Marie VAREILLE)

Pour en savoir plus sur Magali, on peut consulter son site.
On peut bien sûr aller voir le site de L'école des loisirs.
Et bien sûr, on n'oublie pas le blog de Sophie, régulièrement lis à jour !

Magali Arnal est l'invitée de

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Retour de mission et soutien émotionnel

24-10-2020
Les humanitaires sont-ils confrontés à des situations émotionnellement difficiles ? Comment se passe le retour de mission pour les travailleurs de la solidarité internationale ? Quel soutien émotionnel peut être proposé à ceux qui reviennent de mission et qui ont besoin de décompresser ?
Retour de mission et soutien émotionnel
Le retour d'expatriation est souvent une étape difficile pour toute personne qui a voyagé suffisamment longtemps dans un contexte culturel différent du sien. Il en va de même pour les humanitaires qui reviennent de mission. Ce retour de mission est souvent synonyme de changement soudain du rythme de vie, du contexte sécuritaire et du cercle social. Ces changements, parfois brusques, peuvent entraîner une perte de repère, une grande fatigue physique et psychologique, mais également amener les personnes à s?isoler, sans la possibilité de partager leurs ressentis et leurs expériences à leur entourage.

Ancien expatrié de la solidarité internationale, Stéphane Joli est aujourd'hui formateur à l'Institut Bioforce et fondateur de l'association Noria Humanitaire. Les terrains difficiles Stéphane les a bien connu lorsque, dans les années 90, il est envoyé en Irak en temps que logisticien pour venir en aide à la population qui souffre de la guerre. Sur place, son équipe et lui « essuient les platres ». Il faut dire qu?à l'époque les règles de sécurité ne faisaient pas vraiment parti de la culture humanitaire et cela aura un impact fort sur cette génération d'humanitaire. À son retour, Stéphane réalise qu?aucune prise en charge n'est proposée pour aider les travailleurs humanitaires à surmonter les difficultés du retour à « la vie normale ». Il décide alors de s?investir pour sensibiliser les acteurs de la solidarité internationale à la prise en charge des expatriés au retour de mission.

L'association Noria Humanitaire propose alors un « sas de décompression » dans un gîte en Ariège. L'objectif est d'éviter cet isolement du retour d'expatriation qui amène parfois les humanitaires à repartir de façon précipitée sur le terrain. Stéphane organise des sessions d'accompagnement au retour. Ces moments privilégie les moments d'échange et de partage dans un cadre propice à la réflexion. Ce temps permet de se poser, de faire le point et de préparer sereinement un nouveau départ. Composé uniquement de bénévole, Noria Humanitaire est une plateforme d'écoute et de soutien qui poursuit son travail d'accompagnement et de sensibilisation au sujet du retour de mission et du soutien émotionnel aux travailleurs humanitaire.

Pour aller plus loin, vous pouvez vous rendre sur la page de Noria Humanitaire : https://www.facebook.com/groups/106370746050040/
N'hésitez pas à réagir sur le sujet dans l'espace commentaire.


Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Blues Alley du 23 Octobre 2020

23-10-2020
Blues Alley du 23 Octobre 2020

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Keep The Rage #337 - Vendredi 23 octobre - Playlist et podcast

23-10-2020
Keep The Rage #337 - Vendredi 23 octobre - Playlist et podcast
Playlist:

01 - MORBID ANGEL - Chapel Of Ghouls 
02 - REPULSION - Radiation Sickness 
03 - CARCASS - Exhume To Consume 
04 - GODFLESH - Streetcleaner 
05 - NAPALM DEATH - The Missing Link 
06 - TERRORIZER - Dead Shall Rise 
07 - BOLT THROWER - The Eyes Of Terror 
08 - INTENSE DEGREE - Straight Jacket / I've Got A Cure 
09 - FILTHY CHRISTIANS - Party & Fight For Your Right 
10 - OLD LADY DRIVERS - Colostomy Grab-Bag 
11 - UNSEEN TERROR - Divisions 
12 - SPAZZTIC BLURR - He Not-A-Home 
13 - HERESY - Dead 
14 - SORE THROAT - Horrendify And Kill
15 - OBITUARY - Dying
16 - EXODUS - Raze
17 - BULGARRITORY - Publius Quinctilius Varus
18 - SEPULTURA - Beneath the Remains
19 - FIN BULGARIA - The weight of iron
20 - SEPULTURA - Morbid Visions

 

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


"A Guichen Pont-Réan, sept personnes décident pour tous les habitants"

23-10-2020
Le recours porté par la minorité municipale n'a pas été accepté par la Justice et ses élus n'iront pas en appel. Mais Michèle Motel, Hélène Le Bars et les autres ne s'estiment ni entendus, ni écoutés. Olivier Gicquel a lui déjà remis sa démission. Les trois reviennent sur ces premiers mois de nouvelle mandature.
Le recours déposé par les élus de la minorité a été rejeté par le Tribunal. Une décision dont prend acte les conseillers municipaux issus de la liste Guichen Pont-Réan Positif même s'ils estiment que certains de leurs arguments n'ont pas été entendu par le juge.

Aujourd'hui, le groupe minoritaire est déjà amputé d'un de ses membres : Olivier Gicquel a décidé de présenter sa démission, et il nous l'explique : il se sent "plus utile à l'extérieur" qu'à l'intérieur du Conseil Municipal pour, notamment, "informer les habitants" des projets de la commune.

Michèle Motel et Hélène Le Bars reviennent, elles, sur les raisons du recours et sur ces premiers mois de travail avec le Conseil Municipalité. Elles espéraient pouvoir apporter des idées, et les mettre en débat. Elles accusent aujourd'hui les élus majoritaires, et notamment le maire Dominique Delamarre, de refuser ce débat et de prendre des décisions hors de tout cadre démocratique.

Michèle Motel s'appuie par exemple sur la vente de l'ancienne discothèque installée sur la cale de Pont-Réan. Pour ce bâtiment installé au bord de l'eau, la liste Guichen Pont-Réan Positif avait imaginé dans son programme une transformation vers un lieu de vie pour les associations. La Ville de Guichen Pont-Réan possédait un droit de préemption sur la vente, autrement dit, si un acquéreur se présentait, la Ville avait la possibilité de s'aligner sur le prix et donc d'obtenir le bien. Selon Michèle Motel, la question n'a jamais été débattu et lorsqu'elle a demandé à ce qu'elle le soit, elle s'est vue opposer une fin de non-recevoir.

Informations au compte-goutte, dialogue difficile avec certains élus de la majorité, et votes peu représentatifs de la démocratie, les accusations sont nombreuses.

On apprend également que le projet communautaire de piscine à Guichen Pont-Réan est à nouveau repoussé. De nouvelles études seront nécessaires pour s'assurer que le sous-sol peut supporter une telle infrastructure, et les projections les plus optimistes espèrent une ouverture pour le milieu de l'année 2022. 

Enfin, c'est aussi l'occasion de se projeter sur les prochaines élections départementales. Conseillère Départementale, Michèle Motel ne ferme pas la porte à une nouvelle campagne même si elle lie son destin à celui de Roger Morazin, son binôme sur le canton de Guichen.

L'intégralité à réécouter ici :

Droit de réponse
Les élus de la majorité municipale de Guichen Pont-Réan auront bien évidemment un droit de réponse sur Radio Laser.

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


SafeWalk Woman Rennes propose un soutien aux femmes qui rentrent seules le soir face au harclèment

23-10-2020
Un groupe pour que les femmes n'aient plus à rentrer seules chez elles le soir ? C'est une conséquence du harcèlement de rue qui vient d'être mise à la disposition de toutes celles qui le souhaitent, via Facebook. Pour comprendre comment fonctionne cette plateforme et pour discuter du vaste sujet du harcèlement, nous avons parlé avec la créatrice de ce groupe, Adélaïde Holley.
SafeWalk Woman Rennes propose un soutien aux femmes qui rentrent seules le soir face au harclèment
Rentrer seule chez elle, pour une femme, c'est prendre le risque d'être suivie, sifflée, abordée lourdement, voir bien pire.

Si le problème est un sujet de société dont on parle souvent dans les médias, il est à l'heure actuelle loin d'être résolu. De nombreuses femmes, partout en France (et dans le monde) appréhendent d'avoir à sortir seules le soir.
Le harcèlement de rue est plus que jamais une réalité.

Les citoyennes et citoyens cherchent des solutions pour, plus que constater le problème, participer à sa résolution.

Un groupe pour s'entre-aider
Dans ces citoyennes, on compte Adélaïde Holley.

Cette rennaise a décidé de devenir actrice du mouvement pour contrer ces problèmes qui touchent quotidiennement des milliers de personnes.

Sa proposition : SafeWalk Women Rennes. Sur ce groupe, des femmes peuvent entrer en contact et se raccompagner mutuellement chez elles.
À noter que sa démarche est inclusive puisqu'un groupe neutre existe aussi : SafeWalk for all.

Comment fonctionne SafeWalk Women Rennes ? Quelles pistes avons-nous pour tenter d'inverser la tendance du harcèlement ? Ce sont des questions autour desquelles notre conversation avec Adélaïde Holley s'est orientée.
Cette conversation est à retrouver dans notre podcast.


Quelques ressources pour creuser le sujet :

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Stade Rennais FC face au SCO d'Angers, l'avant match

23-10-2020
Retour à la Ligue 1 pour le Stade Rennais ! Après une belle performance en Ligue des Champions (malgré le match nul), les Bretons reçoivent ce soir à 21 heures, les Angevins de Stéphane Moulin.

Stade Rennais FC face au SCO d'Angers, l'avant match
Sur deux matchs nuls consécutifs en championnat, les Rouge et Noir auront à c'ur de remporter les 3 points face à une équipe qui leur réussi bien. En effet, sur 16 confrontations contre le SCO d'Angers, Rennes n'a perdu que 3 fois. Une belle statistique avec comme meilleur buteur M'Baye Niang qui a déjà scoré à 5 reprises face aux Angevins. Toujours en reprise, ce dernier n'est pas dans le groupe de Julien Stéphan. Le coach pourrait cependant faire appel aux jeunes pousses du club pour faire tourner son effectif avant un déplacement périlleux, mercredi 28 octobre, à Séville.
De son côté, Stéphane Moulin pourra compter sur le retour de Mathias Pereira Lage. L'ailier s?est remis de son accident domestique (chute dans ses escaliers) et pourrait venir embêter les Rennais ce soir, par son placement entre les lignes et par ses appels/contre-appels incessants. De plus, les bonnes dispositions offensives sur coups de pied arrêtés pourraient venir contrarier le Stade Rennais qui a toujours des difficultés à défendre sur ces phases de jeu.
Réponse à ces interrogations ce soir à 21 heures sur Téléfoot la chaîne ou au Roazhon Park, pour les 5000 chanceux qui auront la chance d'y assister !

Pour télécharger le podcast, cliquez sur l'article.


Vous êtes sur la page pour écouter Radio Laser en direct