Podcasts Europe 1

Émissions Europe 1 par genres

Émissions par animateurs

Voir en pleine page
Recherchez dans la liste en tapant un mot clé

Les derniers commentaires des internautes auditeurs

Ennui


Avec sa voix aux intonations d’un ado toujours en pleine mue, avec ses piques récurrentes contre les haters, avec sa fâcheuse tendance à copiller des anciennes légendes d’europe 1 (Michel Lancelot, Pierre Bonte etc.) Il n’est pas près de recevoir « la Palme » de l’originalité. On s'ennuie ferme !

Myriella


Je trouve cette histoire bizarre aussi ces explications dans le déroulé de sa vie paraissent pour le moins confuses et pourtant elle paraît avoir toute sa tête !!!

À ma connaissance on n'a pas le droit aux bons de


À ma connaissance on n'a pas le droit aux bons de transports. C'est uniquement pour les hospitalisations, les MLD et pour les ophtalmos si on n'a pas la DMLA on a le droit à rien...

Miriella


L'entretien a été bien long... c'est tout de même étrange de s'apercevoir que son mari est sdf au bout de 8 ans! Elle a précisé que ses parents n'habitaient pas loin, une centaine de kms. Donc pendant 8 ans elle ne passe même pas chez elle, dans son appart, pour prendre qqes affaires et voir son mari. Ils prévoient d'acheter une maison mais elle n'a jamais été la voir! Son mari lui invente des prétextes une dizaine de fois pour ne pas venir la chercher et elle ne décide pas de se déplacer elle-même.. Qu'est-ce qu'elle raconte. Et encore une fois ça va être à cause de la société, on aurait du s'occuper de son mari. Je ne sais pas mais cette histoire est complètement farfelue. Encore une fois.

diplômes des éducateurs


C'est grave qu'une personne ayant passé par une psychiatrie lourde, qui prétend qu'on lui a enlevé ses enfants pour une question qu'elle a posé à l'assistante sociale, vienne donner en plus, de fausses infos à des milliers d'auditeurs, ce qui est de la diffamation, et augmente l'angoisse et la révolte des parents. Elle prétend que l'ASE embauche n'importe qui comme éducateurs, même les pires, sans aucun contrôle, et maintenant, sans qucun diplôme ! Déjà, il y a des grades ds les éducateurs : D'abord l'éducateur spécialisé qui doit avoir le diplôme d'état , le DEES. Il y a l'aide éducateur, qui doit avoir le CAP ou le BAFA : brevet aptitude aux fonctions....... puis le moniteur éducateurs qui doit avoir le diplôme DEMM (j'abrege un peu )muis le TISF : technicien de l'intervention sociale et familiale, donc celui qui va ds les familles qui doit passer le diplôme d'état : DETISF. Quand aux psychologues de l'ASE, tous doivent avoir un master., et 10 compétences humaines, obligatoires et vérifiées etc etc.. Mais, il est exact aussi, que des journalistes se sont infiltrés , en se faisant embaucher dans 2 foyers, sans contrôle ni diplôme, ont filmé les pires horreurs, des viols des enfants, des maltraitances, de la drogue, de la prostitution, et nous avons tous été horrifiés en voyant ces documentaires à la télé. Mais il ne s'agit là que de 2 foyers sur les centaines, dont l'un fermé et les bourreaux condamnés, certains en attente de procès, les enfants placés dans des foyers épanouissants, comme le villqge de Bar-le-Duc, où ils s'epanouissent à ts les niveaux, sont choyés, soignés, éduqués, les frateries non separees, le reportage etait magnifique et émouvant, mais on en parle bien moins . La maison des enfants de Luisant (28) a aussi été fermée. Suite aux reportage des journalistes infiltrés ds les foyers maltraitants, ceux ci avaient été embauchés, non comme éducateurs, mais comme auxiliaires, et à des tâches matérielles, des lois ont renforcé celle du 5 mars 2005, la loi Taquet du14 mars 2016, puis celles qui ont suivi, comportent 300 articles pour le bien et l'epanouissement des enfants, autant ds les foyers que dans les familles d'accueil très contrôlées aussi, favorisant aussi les liens et contacts avec les parents qui tres rarement sont déchus de leurs droits, sauf danger pour les enfants ou faits très graves. J'espère avoir informé un peu, retabli la vérité, sans occulter des faits graves qui ont eu lieu par le passé , et qu'on arrêtera de nous prendre pour des imbéciles !!!

solitude


Je suis une personne très âgée, je sais mettre un commentaire, mais pas envoyer des textos pendant l'emission. Aussi , pour cette dame si seule, avec ses minets, qui doit se faire opérer la cataracte, et ne peux pas faire les frais des taxis, je pense que, peut-être, elle a droit a des bons de transport aller-retour. Pour ma part, devant me rendre souvent au Centre de vision kleber à Lyon, mon medecin traitant me fait à chaque fois ce bon de transport, tout comme pour d'autres centres de soins, ou pour l'hôpital. Puis, son médecin ou elle-même , doit commander un taxi conventionné. Si quelqu'un pouvait lui communiquer ?

La Palme


A lire les titres des podcasts c'est tout un week-end à La Palme. Je ne connais pas cette petite commune qui doit sûrement être très agréable et dans une belle région. D'ailleurs une escapade touristique doit être très intéressant. Mais une émission radiophonique de 3 fois 2 heures sur La Palme ça doit être long, très long. L'animateur c'est sûrement fait plaisir mais a t'il pensé aux auditeurs, j'en doute. Un comportement très égocentrique.

Rengaine


Avec Delacroix il n'y a rien de sérieux, constructif, c'est toujours la même rengaine, bla bla bla incroyable, bla bla bla pas possible, bla bla bla scandaleux. Allez au suivant, il est dans la facilité, l'important c'est la paye à la fin du mois.

"Des gens de toute sorte" lol On en reparlera quand


"Des gens de toute sorte" lol On en reparlera quand vous aurez écouté plus que quelques épisodes.

ASE le même refrain


Il n’est même plus nécessaire d’écouter ces témoignages mettant en cause l’ASE. La plupart du temps ils sont le fait de personnes qui occultent soigneusement le fait qu’elles ont fait l’objet de soins psychiatriques sur le long cours. Le placement de leur progéniture dans ce contexte est loin d’être toujours aussi abusif qu’ils veulent le laisser entendre. Il faudrait faire aussi la part du déni de réalité. Seulement voilà présenter les choses ainsi n’a rien de très vendeur. D’où le fait qu’Olivier se croit obligé de surenchérir sur le thème de l’injustice du placement abusif et du scandale. Il est tout de même très étrange qu’il se fasse systématiquement l’écho de cette litanie de maltraitances institutionnelles, sans jamais donner de contre-exemples. Il ne reçoit donc jamais de témoignages des parents ayant connu de telles mésaventures et finalement reconnus dans leurs droits ? C’est pas mal aussi de rendre compte des histoires qui finissent bien…