La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur



FONCTIPNNAIRES

Le ridicule des "moyennes":"moyenne des salaires"," moyennes des retraites" ... et voilà la "moyenne" du temps de travail et,comme de bien entendu il faut bien avoir une comparaison qui puisse mettre en lumière "la fainéantise des fonctionnaires". Il est à rappeler que du temps où le chômage était faible, la majorité préférait le privé parce que les salaires y sont plus élevés. L'attaque du fonctionnaire a donc commencée , surtout, avec l'augmentation du chômage. Puis l'affaire est devenu politique et, faute de propositions économiques sérieuses on fait de plus en plus du fonctionnaire la variable d'ajustement sensée faire faire des économies au pays. Pour juger, dans le sens positif ou dans le sens négatif des fonctionnaires, il serait juste logique de cesser de les englober; mais de différencier chaque corps, de sorte que la démonstration des anti-fonctionnaires ne demeure dans le brouillard. Ainsi on ne cesse de raconter qu'il y a trop de fonctionnaires sans jamais préciser dans quel corps se trouvent ces "milliers" de fonctionnaires "en trop". Pour ma part, dans les années 80, j'ai eu uns seule fois à poser une question aux services des impôts sur des charges de société qui m'étaient demandées .
Un inspecteur m'avait répondu (faute de matériel en ces temps) par lettre manuscrite et m'avait donné, sur toute une page, une explication détaillée. Il y a aussi, le vrai revers de la médaille dont on ne parle pas du tout: les salaires des fonctionnaires comparés à ceux du privé. Monsieur Brunet, faîtes donc un essai: supposez que vous soyez intéressé par la fonction publique. Déterminez donc les secteurs et les postes qui correspondraient à vos diplômes et comparez donc le salaire qui est proposé à ce niveau comparé à celui que vous touchiez à vos débuts dans le privé. Il est regrettable que l'on entende peu des économistes du regretté Bernard Maris (paix à son âme) et que ce soit toujours les aveuglés du "génie de la finance" ,qui savaient tout, qui prévoyaient tout avant 2008, qui se sont trompés sur toute la ligne, qui se sont calmés un instant, puis sont revenus roucouler à longueur de temps. Je l'avoue, à ceux-là, je n'arrête de souhaiter la disgrâce,de sorte qu'ils retombent de leur nuage.TAUX DE CONVERSION DE L'EURO : Allemagne =1.95583 DEM ,Autriche = 13.7603 ATS, Belgique=40.3399BEF, Espagne+166.386 ESP,Finlande=5.94573 FIM, FRANCE = 6.55957 FRF, Irlande=0.787564 IEP, Italie = 1936.27 ITL, Luxembourg = 40.3399 LUF, Pays-Bas = 2.20371 NLG, Portugal = 200.482 PTE . Ces correspondances ne sont pas fictives et la sortie de la France de l'Europe ne peut que lui être favorable. Cette sortie ne pénalisera nullement la France mais mettra fin tout simplement à ce donneur d'ordres destructifs qui, au bout du compte est à la base de la demande de diminution des fonctionnaires.

Ecouter ou télécharger les podcasts Carrément Brunet RMC