La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur



Le mode de garde lors d une séparation

La Résidence alternée en 1ere intention, pas automatique se pratique dans des pays tres proches de chez nous, en Espagne et en Belgique.
Dans ces pays, il y a des contre indications comme l’éloignement géographique, et la violence, évidemment. Pour la question du peu de personnes concernées par ce sujet on remarque qu une loi sur la Résidence alternée en 1ere intention a permis en quelques années de multiplier par 4 le taux de la résidence alternée, en Belgique et en Espagne, ce qui représente des centaines de milliers d enfants (est ce que cela concerne que quelques personnes ? Evidemment non!)
Pour la violence, en Espagne, l augmentation de la résidence alternée est parallèle a une diminution des violences ; la résidence alternée est une arme pour la pacification des couples et pour une émancipation des femmes via un accès professionnel paritaire.
Les bénéfices sur les femmes et les hommes sont évidents; du respect des pères impliqués et de la disponibilité pour les femmes... moins de souffrance et plus de parité.
Mais Rappelons que c est l intérêt de l enfant qui prime. Qu est ce qui gene sachant qu’il y a un consensus des scientifiques sur le fait que la résidence alternée est la meilleure prise en charge de l enfant en cas de séparation ? Le lobby psychanalytique car ses fondements se retrouvent mis à mal, les feministes qui veulent que la femme domine sur les droits de la famille, ou le lobby judiciaire qui a peur d une diminution du nombre de procès et d un manque à gagner (en Suède ils sont passés à 2% !). Qui a raison? Lorsqu’un médicament est proposé... on prend le meilleur en prenant en compte les résultats des scientifiques... ici non.

Ecouter ou télécharger les podcasts Carrément Brunet RMC