La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur
Par Un auditeur Le 18-11-2014 - 13:45
Point de vue
1011 vues


Bonjour les GG,
j'adore vous écouter, mais j'aimerais un jour vous entendre parler de l'islam autrement : pourquoi un converti devrait-il forcément être une personne en perte de repères, en marge de la société, bref, une personne dont on ressent le besoin d'expliquer la conversion, tellement il paraît extraordinaire de vouloir se convertir à cette religion?
Pour ma part, c'est la foi qui m'a poussée à la conversion, pour cette relation directe avec le Créateur, justement sans un intermédiaire comme le pape ou le prêtre : aucun être humain n'a le pouvoir de "m'absoudre de mes péchés", j'en suis seule responsable devant Dieu, et personne ne pense à ma place, j'utilise mes connaissances et mon intelligence pour adopter une conduite ou faire un choix.
Concernant le voile, j'en ai marre de vous entendre systématiquement demander aux hommes si leur femme est voilée, sous-entendu "ils l'ont obligée à le faire" : sachez, puisqu'il est utile de le préciser, qu'une femme voilée n'est pas forcément soumise à ses mari, père ou frères, mais seulement à Dieu ; une femme voilée n'est pas forcément non plus totalement idiote ou inculte, j'ai un bac + 3, et mes amies, issues de l'immigration ou non, sont opticienne, pharmacienne,.. Bref, dotées d'un peu de cervelle et de culture, à priori.
Le choix de porter le voile est un cheminement spirituel, ni plus, ni moins : quand on est converti depuis un certain temps, que l'on a étudié sa religion, que l'on y a réfléchi, que notre foi s'est affirmée, a augmenté, désirer se voiler est un cheminement logique qui s'impose à nous comme une évidence. C'est vraiment la seule raison, à aucun moment ce n'est dans un but ostentatoire, prosélyte, provocateur et j’en passe. La seule chose que nous souhaitons, c’est vivre notre religion comme nous l’entendons, c'est-à-dire comme Dieu nous le demande, rien de plus (d'ailleurs, je me permets de vous rappeler qu'une croix catholique reste une croix catholique, même si elle est accrochée aux oreilles ou à la chaussure, tandis qu'un foulard, dit ostensible et ostentatoire, devient un simple foulard, porté au cou...°).
Pour le côté féminisme, j’en ai marre d’entendre leur discours unilatéral : les femmes semblent ne pas avoir acquis le droit de penser et de décider par et pour elle-même, mais de se conformer à ce que certains jugent bon pour toutes les autres : une femme qui souhaite s’habiller des pieds à la tête ? Inconcevable puisque les femmes ont gagné le droit à la mini jupe ! Une femme qui désire se voiler ? Inconcevable puisque d’autres y sont contraintes ! Une femme qui désire ne pas travailler ? Inconcevable puisque d’autres se sont battues pour obtenir ce droit !
Quand serai-je considérée comme un être humain, pensant, capable de s’exprimer par lui-même, capable d’avoir une opinion et un avis, et pas forcément celui qu’il est de bon ton d’avoir ? Quand interrogerez-vous une femme voilée plutôt que son mari ? Ne pensez-vous pas que cela conforte les gens dans le fantasme de la femme voilée soumise et inculte ?
Bien cordialement,

RMC

émissions RMC en Podcast

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.