La radio en direct et en rediffusion sur votre ordinateur

Commentaire France Info

Par Un auditeur Le 13-06-2016 - 11:21
Témoignage
671 vues


Bonjour,
Je viens d'entendre les échanges concernant le prix des médicaments et la campagne qui était prévue par Médecins Du Monde.
Moi même atteinte d'une maladie chronique évolutive non cancéreuse,  je confirme que c'est pour moi,  le parcours Du combattant pour trouver des soins adaptés,  tant il est évident que je suis sans cesse renvoyée vers un empêchement à des soins De qualité,  soit parce que je ne suis pas rentable pour le thérapeute.
 
Soit parce qu'une loi dites que j'ai le droit à 1 paire De chaussures orthopédiques par an et que celle que je renouvelle tous les ans ne tient parfois que 3 mois ( je reste attendre,  dans la souffrance et en regressant sur le plan moteur l'année écoulée pour la renouveler), soit parce que les centres De rééducation sont surchargés et ne trouvent plus De kinésithérapeutes, ceux ci préférant le libéral, où ils peuvent obtenir des rémunérations intéressantes,  en s'occupant, pour une grande partie d'entre eux malheureusement, de plusieurs  patients en même temps,  sous réserve qu'ils ne nécessitent De soins trop lourds...
 
J'ai malheureusement Du faire plusieurs cabinets avant d'en trouver un qui accepte De me prendre en charge). Trop souvent le prix des traitements nous laisse entendrez que nous sommes coûteux pour la collectivité...
 
Nous n'avons pas choisi d'être malade et je ne peux,  compte tenu De ce que je vis,  m'empêcher De penser que là difficulté  d'accéder à des soins adaptés et la loi sur l'euthanasie,  sous prétexte d'un droit à partir dans  la dignité ont un lien.
 
Et je rajouterai, que, j'ai assisté récemment à une réunion De l'ARS exposant un travail effectué par  des professionnels qui s'interrogent au " comment  la maladie mené à la précarité" .
 
Pour ma part,  il serait préférable d'écouter les malades qui permettrait De dégager ces heures de professionnels passees en reunions, auprès des patients. Je considère que cette reunionite devenue chronique,  coûtent énormément à la société en aussi bien entendu temps qu'en moyen financier,  au détriment désolée personnes malades. 
Jeconfirme mon soutien à la campagne De Médecins Du Monde,  qui dénonçait une durée réalité qui dérange les pouvoirs publics. 
Je pourrais m'eterniser tant la liste est longue et le parcours ereintant, coûteux ( car il est parfois nécessaire De faire l'avance des frais d'adaptation au handicap;   les procédures ont le mérite d'exister,  certes et dissuasif pour accéder à des soins De qualité.

France Info

Publier une réaction

To prevent automated spam submissions leave this field empty.